Hypercharge faible

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'hypercharge faible correspond à deux fois la différence entre la charge électrique et l'isospin faible. C'est le générateur du composant U(1) du groupe de jauge électrofaible, SU(2)xU(1).

Dans une relation semblable à la formule de Gell-Mann–Nishijima, on a :

\qquad Q = T_z + {Y_W \over 2}

Q est la charge électrique (dans les unités de la charge élémentaire), Tz est l'isospin faible, et YW est l'hypercharge faible. À partir de cette relation, l'hypercharge faible peut être défini en termes de charge électrique de particules et d'isospin faible :

\qquad Y_W = 2(Q - T_z)

Étant donné que l'isospin faible est 1/2 pour tous les fermions d'hélicité gauche (et 0 pour tous les fermions d'hélicité droite), tous les doublets de l'isospin faible auront une charge moyenne :

\qquad \bar Q = {Y_W \over 2}

avec

  • YW = -1 pour les leptons d'hélicité gauche (+1 pour les antileptons)
  • YW = +1/3 pour les quarks d'hélicité gauche (-1/3 pour les antiquarks)

ce qui donne également YW = B−L.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]