Houtain-le-Val

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Houtain-le-Val
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province du Brabant wallon Province du Brabant wallon
Arrondissement Nivelles
Commune Genappe
Code postal 1476
Zone téléphonique 067
Démographie
Gentilé Houtinois(e)
Géographie
Coordonnées 50° 34′ N 4° 24′ E / 50.567, 4.450° 34′ Nord 4° 24′ Est / 50.567, 4.4  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Brabant wallon

Voir sur la carte administrative du Brabant wallon
City locator 14.svg
Houtain-le-Val

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Houtain-le-Val

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Houtain-le-Val

Houtain-le-Val (en wallon Houtin-l'-Vå), est une section de la ville belge de Genappe située en Région wallonne dans la province du Brabant wallon.

Toponymie[modifier | modifier le code]

La source de la Dyle

L'origine de Houtain serait flamande et aurait connu plusieurs modifications au fil des siècles.Hout = bois et Heim = habitation. Donc l'habitation de bois ou l'habitation dans les bois.

Houtain-le-Val depuis 1739 Houtain-le-Mont depuis 1742

Histoire[modifier | modifier le code]

Jusqu'en 1811 Houtain-le-Val était scindé par la Dyle en deux parties :

Houtain-le-Val (partie nord du village) et Houtain-le-Mont (partie sud du village)


Les guerres[modifier | modifier le code]

  • La guerre 1914 - 1918

Le 20 août 1914, les cavaliers français ont fait une reconnaissance. Ce n'est que le lendemain que les Allemands arrivèrent, le village sera alors occupé par l'ennemi. En 1916, 29 jeunes furent alors déportés. En 1920, on a inauguré un monument commémoratif en leur honneur devant l'église (les noms des tués y sont gravés) Un don de Melle Oriane, en 1921, permit d'ériger un monument au cimetière ou reposent les cendres de deux héros, Henry Lalonde et Maurice Duchemin, auxquels est venu s'ajouter Robert Detournay (1940-1945).

  • La guerre 1940 - 1945

En 1938, les premières alertes commencèrent, plusieurs jeunes furent mobilisés. Ils furent démobilisés après un accord entre Arthur Neville Chamberlain et Hitler. Le 15 mai 1940, les Quatre-Bras de Baisy-Thy sont bombardés par des avions Allemands.

Parmi les prisonniers de guerre seuls deux hommes ne sont pas revenus (Robert Detournay et Jean Ducarme).

Le 6 septembre 1944, les soldats anglais arrivèrent.

Les châteaux[modifier | modifier le code]

Château de Houtain-le-Val.
  • Le château de Houtain-le-Val

Il aurait été fondé par Walter de Holton, premier seigneur d'Houtain, en 1129. Lors de sa restauration en 1850, on y a ajouté deux petites tourelles. Aujourd'hui encore, le Château est habité par la descendance du comte de Moerkerke

  • Le château d'Houtain-le-Mont (ou du Baron)

La construction du château débuta en 1912, fut interrompue durant la Grande Guerre et reprit en 1918 pour se terminer en 1920. Il était habité par le Baron Théodore de Crawhez jusqu'à sa mort (fin des années 1980). La bâtisse resta à l'abandon pendant une vingtaine d'années lorsque le fils adoptif du Baron (Hubert) obtint l'autorisation de le rénover, fin des années 1990. Il en supprima les deux tiers et décéda en décembre 2003, six mois avant la fin des travaux. C'est son fils (Raymond) qui s'y installa. Les anciennes propriétés et les fermes du Baron, facilement reconnaissables, sont toutes peintes en jaune.

Sources[modifier | modifier le code]

La plupart des renseignements sont tirés de Notre village Houtain édité par la bibliothèque en 1991 ainsi que de la mémoire d'habitants.

Liens utiles[modifier | modifier le code]