Bousval

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bousval
Le château de Bousval
Le château de Bousval
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province du Brabant wallon Province du Brabant wallon
Arrondissement Nivelles
Commune Genappe
Code postal 1470
Zone téléphonique 067, 010
Démographie
Gentilé Bousvalien(ne)
Géographie
Coordonnées 50° 36′ N 4° 30′ E / 50.6, 4.550° 36′ Nord 4° 30′ Est / 50.6, 4.5  
Superficie 1 161 ha = 11,61 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Brabant wallon

Voir sur la carte administrative du Brabant wallon
City locator 14.svg
Bousval

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Bousval

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Bousval
Liens
Site officiel lesamisdebousval.be

Bousval (en wallon Bouzvå) est une section de la ville belge de Genappe située en Région wallonne dans la province de Brabant wallon.

C'est un village rural comportant de vastes étendues agricoles et possédant un intéressant patrimoine historique.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'histoire de Bousval est dominée par la figure du capitaine Thierry Le Jeune, officier wallon de l'armée de l'archiduc Albert d'Autriche qui sauva ce dernier de la mort lors d'une bataille en 1600 contre l'armée hollandaise près de Nieuport.

Thierry Le Jeune fut seigneur de la Baillerie et collateur de l'église Saint-Barthélemy de Bousval. Il édifia la chapelle du Try-au-Chêne en 1608 et commanda la statue de Notre-Dame du Try-au-Chêne qui figurait jadis dans cette chapelle mais se trouve maintenant dans l'église Saint-Barthélemy.

On peut encore admirer la dalle funéraire de Thierry Le Jeune, son épouse et son fils dans l'église Saint-Barthélemy.

Article détaillé : Thierry Le Jeune.
Dalle funéraire de Thierry Le Jeune

Folklore[modifier | modifier le code]

La procession de Notre-Dame du Try-au-Chêne

Le Tour de Saint Barthélemy[modifier | modifier le code]

Le Tour de Saint Barthélemy est une procession religieuse qui remonte au moins à 1696. Il a lieu le dernier dimanche du mois d'août. La statue du Saint est placée sur un ancien char en bois tiré par des chevaux de trait. Il part de l'église après la messe du matin pour un tour du village. À son retour à l'église a lieu la bénédiction des chevaux et des cavaliers. Il existe à Bousval une source du nom de Saint Barthélemy, qui d'après d'anciennes croyances soigne les blessures des chevaux. Saint Barthélemy est le patron des bouchers et des tanneurs ; certains disent qu'il est le patron des agriculteurs.

La procession de Notre-Dame du Try-au-Chêne[modifier | modifier le code]

La statue en chêne polychrome de Notre-Dame du Try-au-Chêne qui ornait autrefois l'autel de la chapelle du Try-au-Chêne et qui est aujourd'hui conservée dans le chœur de l'église Saint-Barthélemy de Bousval regagne chaque année sa chapelle lors d'un pèlerinage annuel le lundi de Pentecôte.

Article détaillé : Notre-Dame du Try-au-Chêne.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Barthélemy de Bousval[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Barthélemy de Bousval domine la place du village. De son origine romane, elle conserve un puissant avant-corps occidental édifié en moellons. Le reste de l'édifice est édifié en briques et date de l'époque classique (clocher de 1761) et néoclassique (nef et chœur de 1857).

La chapelle du Try-au-Chêne[modifier | modifier le code]

La chapelle du Try-au-Chêne[1] érigée en 1608 est un bâtiment classé. Elle est située sur un des plus hauts points géographiques de Bousval. Elle fut érigée en 1608 par le Capitaine Thierry Le Jeune afin de remercier la Vierge de l'avoir protégé de la mort durant la Guerre de Quatre-Vingts Ans provoquée par la révolte des Pays-Bas septentrionaux contre le royaume d'Espagne.

Article détaillé : Chapelle du Try-au-Chêne.

La chapelle Sainte-Anne de Noirhat[modifier | modifier le code]

Cette chapelle a été érigée par Auguste Debroux, industriel local[2], qui la céda à l'évêché en 1938.

Bornes potales[modifier | modifier le code]

  • Borne potale Saint Sauveur à Noirhat
  • Borne potale Notre-Dame de la Motte
Saint Sauveur (Noirhat)[3].

Châteaux[modifier | modifier le code]

Château de la Motte au début du XXe siècle[4]
Le château de la Mothe et sa drève sur la Carte Ferraris (vers 1775).

Bousval conserve plusieurs châteaux et ruines :

  • le château de Bousval avec sa tour de guet du XVIe siècle
  • le château de Pallandt
  • la ruine du château de la Motte à Noirhat
  • le château De Broux dit "la Kallah"
  • le château Breur
  • le château de Thy
  • le château Delhaize
  • le château des Sources
  • le château des Forges
  • le château de La Closière
  • le château de Wez Ruart
  • et beaucoup de fermes : la Baillerie, Agnissart, Saint-Martin, la Motte, Baillien, Carpentier, Noirhat ou Bégipont, Fauconnier, Alfère, la Distillerie, Goreux, Wanroux, Saint Donat, Laloux, Mahaux, Saint-Jérôme, Theys, Van Roy, Van Waleghem...

Sport[modifier | modifier le code]

Le cross de Bousval[modifier | modifier le code]

Le cross de Bousval est une épreuve de course à pied qui réunit annuellement plusieurs centaines de coureurs. Son parcours vallonné d'environ 14 km à travers la campagne le rend d'autant plus éprouvant.

Le Pré-RAVeL[modifier | modifier le code]

Un parcours Pré-RAVeL (réseau autonome de voies lentes pour les cyclistes, les personnes à mobilité réduite et les cavaliers), inauguré en juin 2008, relie la ville de Genappe à Court-Saint-Étienne et Ottignies. Il permet de faire la liaison à vélo ou à pied. Il passe juste derrière la place de la gare.

La salle omnisports[modifier | modifier le code]

Bousval possède une salle omnisports qui occupe l'emplacement de l'ancienne gare du village et porte le nom du dernier bourgmestre de Bousval avant la fusion des communes, Georges Gossiaux.

La balle pelote[modifier | modifier le code]

Sur cette même place se jouent des rencontres de balle pelote. L'équipe de balle pelote de Bousval évolue en première division nationale.

Personnalités liées[modifier | modifier le code]

Illustration du Dom Placide dont l'intrigue se partage entre le château de La Motte à Noirhat et Villers.

Références[modifier | modifier le code]

  1. La tempête de juillet 2010 brisa l'arbre voisin de la chapelle.
  2. La famille Debroux possédait une distillerie, une papeterie et quelques activités annexes
  3. Le long de la drève du château de la Motte à Noirhat
  4. En 2011 il ne reste, dans l'enceinte d'une propriété privée, qu'une partie du porche (sur le côté droit de la photo) et les deux piliers de l'allée d'accès (un pilier visible à l'extrême droite de la photo)
  5. Bruxelles, Lebègue, 1875. Bruxelles, 358 p. ré-édition en 1934 et 1987.
  6. Le roman évoque un amour entre un moine et la chatelaine du château de La Motte à Noirhat

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :