Hiver 1962-1963 en Europe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hiver 1962-1963 en Europe
Anomalie de température de surface pour les mois Décembre, Janvier, et Février de l'Hiver 1962/63, par rapport à la moyenne des températures des hivers 1949 à 1978.
Anomalie de température de surface pour les mois Décembre, Janvier, et Février de l'Hiver 1962/63, par rapport à la moyenne des températures des hivers 1949 à 1978.
Localisation
Régions affectées Europe
Caractéristiques
Type Vague de froid et tempêtes de neige
Date de formation Fin novembre 1962
Date de dissipation 6 février 1963

L’hiver 1962-1963 en Europe est le plus long et le plus rigoureux enregistré depuis la fin du XIXe siècle.

En France, le froid arrive dès la mi-novembre, et n'en repartira que le 7 mars. Plusieurs vagues de froid ont été enregistrées, la première fin décembre (le jour de Noël 1962, toutes les stations hors des côtes enregistrent des températures inférieures à -10°C. Mais c'est la deuxième vague de froid d'une intensité "exceptionnelle" selon météo France qui va être la plus redoutable. Elle s'étend de la mi-janvier à début février, et les températures descendent à plusieurs reprises en dessous de la barre des -20°C. Une troisième vague de froid d'une intensité plus modérée va affecter enfin le pays entre la fin février et le début mars.

Au total en France, les trois mois d'hiver sont inférieures de 4,3°C par rapport aux normales, ce qui en fait l'hiver le plus froid depuis le début des mesures. La mortalité survenue à cause du froid est estimée à 50 000 victimes pour la France, ce qui en fait l'évènement climatique le plus meurtrier du XXe siècle.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]