Furûsiyya

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La furûsiyya (de l'arabe faras, le cheval) est l'art de la chevalerie dans les pays d'Islam. Développé à la période abbasside, il donne lieu à de nombreux traités, en particulier sous les Mamelouks. Ce fut une composante essentielle de l'éducation des princes musulmans. La furûsiyya regroupe des disciplines très variées : l'équitation, les jeux à cheval (polo...), le combat à cheval et à pied, la chasse, mais aussi les jeux stratégiques comme les échecs, l'hippologie...

Lien externe[modifier | modifier le code]

|http://www.qantara-med.org/qantara4/public/show_document.php?do_id=1221 Traité de furûsiyya sur le site Qantara]