Fantasiestücke

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Fantasiestücke opus 12 sont un cycle de huit pièces pour piano de Robert Schumann. Composé en 1837 à Ralbitz-Rosenthal auprès de la pianiste anglaise Anna Robena Laidlaw dont elle est la dédicataire, ce recueil s'inspire des pièces de fantaisie à la manière de Callot d' Ernst Theodor Amadeus Hoffmann tant pour le titre que pour le sens du fantastique sombre propre au célèbre graveur du XVIIe siècle.

Structure[modifier | modifier le code]

  1. Des abends « au soir »
  2. Aufschwung « essor »
  3. Warum ? « pourquoi ? »
  4. Grillen « chimères »
  5. In der Nacht « dans la nuit »
  6. Fabel « fable »
  7. Traumes Wirren « troubles songes »
  8. Ende vom Lied « fin du chant »

Discographie sélective[modifier | modifier le code]

Utilisation dans d'autres œuvres[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

  • François-René Tranchefort, Guide de la musique de piano et clavecin, éd.Fayard 1990, p.721