Exorcisme de Tanacu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'exorcisme de Tanacu est une affaire d'exorcisme dans laquelle Maricica Irina Cornici, une religieuse malade mentale du monastère de l'Église orthodoxe roumaine de Tanacu, dans le comté de Vaslui en Roumanie, est morte d'un arrêt cardiaque des suites d'un exorcisme effectué en juin 2005 par le prêtre Daniel Petre Corogeanu avec l'aide de quatre autres religieuses. L'affaire a été largement diffusée par les médias roumains et, à la suite d'un long procès, les cinq coupables ont été condamnés pour assassinat.

Les faits[modifier | modifier le code]

Le prêtre et plusieurs religieuses du monastère de la Sainte Trinité à Tanacu ont exercé un exorcisme pendant trois jours sur Irina Cornici, l'immobilisant sur une croix en bois et la laissant sans eau ni nourriture.

Une ambulance est alors appelée et, voyant l'état de Cornici, le docteur tente de lui sauver la vie en lui administrant six doses d'adrénaline, acte qui fut soupçonné d'être la cause de la mort. L'enquête a cependant exonéré le personnel médical.

Peter Corogeanu a été condamné à 14 ans de prison et quatre des religieuses qui l'ont aidé ont reçu des peines de prison allant de cinq à huit ans de privation de liberté. Corogeanu a été remis en liberté conditionnelle en 2011 après avoir purgé les deux tiers de sa peine.

Postérité[modifier | modifier le code]

Le film de 2012 Au-delà des collines, réalisé par Cristian Mungiu, est basé sur ce fait-divers.