Estadio Hernando Siles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Estadio Hernando Siles
Hernando Siles Stadium - La Paz.jpg
Généralités
Nom complet Estadio Hernando Siles
Adresse La Paz, Bolivie
Coordonnées 16° 29′ 58″ S 68° 07′ 22″ O / -16.499444, -68.122778 ()16° 29′ 58″ Sud 68° 07′ 22″ Ouest / -16.499444, -68.122778 ()  
Construction et ouverture
Ouverture 1931
Architecte Emilio Villanueva
Utilisation
Clubs résidents Équipe de Bolivie de football
Bolívar La Paz
The Strongest La Paz
La Paz FC
Propriétaire Fédération de Bolivie de football
Équipement
Capacité 42 000
Dimensions 105 × 68 m

Géolocalisation sur la carte : Bolivie

(Voir situation sur carte : Bolivie)
Estadio Hernando Siles

Le Stade Olympique Hernando Siles est un complexe sportif basé à La Paz en Bolivie. Sa capacité est de 42 000 places assises. Le stade porte le nom d'Hernando Siles qui fut président de la Bolivie de 1926 à 1930. Le stade se situe à une altitude de 3 637 mètres ce qui en fait le second plus haut stade du monde après celui de Daniel Alcides Carrion à Cerro de Pasco, au Pérou (4380m).

Le stade fut inauguré en 1931 par un match entre The Strongest et Universitario (victoire 4-1 de The Strongest). Sa capacité était alors de 25 000 places. C'est l'architecte Emilio Villanueva qui en dessina les plans.

Le stade a pour club résident The Strongest, Club Bolívar et La Paz FC.

La finale de la Copa América 1997 eu lieu dans ce stade et des matchs de la Copa América 1963 s'y déroulèrent.

Controverse autour de l'altitude du stade[modifier | modifier le code]

Le 27 mai 2007 la FIFA annonça que désormais, aucun match de qualification de Coupe du monde aurait lieu au-delà d'une altitude de 2 500 mètres au-dessus du niveau de la mer. Le président bolivien Evo Morales intervint en personne afin de faire revenir la FIFA sur sa décision au motif que beaucoup de nations andines seraient victimes d'une telle mesure. Le 27 juin 2007 la FIFA revint sur ses positions en augmentant la limite d'altitude à 3 000 mètres. Le lendemain, la FIFA annonça qu'une dérogation était accordée à l'estadio Hernando Siles et que les matchs de qualifications de la Coupe du monde pouvaient y avoir lieu.