Eslamshahr

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Eslamshahr
(fa) اسلامشهر
Administration
Pays Drapeau de l'Iran Iran
Province Téhéran
Indicatif téléphonique international +(98)
Démographie
Population 321 525 hab.
Géographie
Coordonnées 35° 32′ N 51° 12′ E / 35.54, 51.2 ()35° 32′ Nord 51° 12′ Est / 35.54, 51.2 ()  
Altitude 1 068 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Iran

Voir la carte administrative d'Iran
City locator 14.svg
Eslamshahr

Géolocalisation sur la carte : Iran

Voir la carte topographique d'Iran
City locator 14.svg
Eslamshahr
Sources
Index Mundi

Eslamshahr (en persan : اسلامشهر) est une ville iranienne de la province de Téhéran, située sur la route de Téhéran à Saveh. La ville est aujourd'hui intégrée à la métropole de Téhéran, au sud de celle-ci. L'ancien village de Ghasem-abad-e Shahi s'est développé à la fin des années 1970 avec la construction de bidonvilles et logements précaires sur des terres agricoles asséchées après la construction du barrage de Karaj. Lors de la révolution iranienne de 1979, cette zone urbaine prend le nom d'Eslamshahr (la ville de l'islam) et est officiellement reconnue. Elle devient chef-lieu de département en 1996 et bénéficie donc des équipements d'une ville moyenne. La population est surtout ouvrière et travaille dans la zone industrielle de Karaj. En 2006 la ville a 360 000 habitants. Elle est le symbole des nouvelles banlieues de Téhéran. Eslamshahr serait le 21e bidonville du monde par la taille[1].

Sources[modifier | modifier le code]

  • Habibi, Mohsen. « Eslamshahr, un nouveau type de banlieue à Téhéran », CEMOTI n°21, 1996, pp. 251-269.
  • Hourcade, Bernard. « L'émergence des banlieues de Téhéran », CEMOTI n°24, 1997. pp. 165-181.
  • Atlas de Téhéran métropole. Téhéran, TGIC, 2005. voir en ligne

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Mike Davis, Le pire des mondes possibles, De l'explosion urbaine au bidonville global, La Découverte, 2006 (ISBN 978-2-7071-4915-2), p. 31