Contre Apion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Contre Apion (latin : Contra Apionem) est un livre écrit vers 93 après J.-C. par Flavius Josèphe afin de défendre les Juifs et le judaïsme contre les accusations d'Apion, un grammairien (et polygraphe) qui vivait dans la première moitié du même siècle. L'ouvrage s'adresse directement aux Romains et aux Grecs.

Le Contre Apion, dont le titre exact est Sur l'antiquité du peuple juif, est sans doute la dernière œuvre écrite par Josèphe. Dans ce pamphlet, où se mêlent histoire et polémique, Flavius Josèphe entreprend de répondre aux critiques qu’avaient soulevées ses Antiquités judaïques, et défend notamment l’ancienneté du peuple d’Israël, fortement mise en doute par les milieux antisémites d’Alexandrie. L’auteur y déploie sa vaste culture en citant tous les auteurs grecs qui, selon lui, ont parlé des juifs. À ce titre il constitue pour nous un document primordial. Plus généralement et de façon indirecte c'est un témoignage sur l'antisémitisme du Ier siècle de l'empire.

Par ailleurs Josèphe ne se contente pas de répondre à ces arguments et allégations, dont l'une des premières accusations de meurtre rituel contre les Juifs, mais présente également le judaïsme comme une religion et philosophie classique, soulignant son antiquité par rapport aux traditions relativement plus récentes des Grecs. Il définit aussi les livres qu'ils considérait faire partie des Écritures juives.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :