Province de Tchouï

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Chuy)
Aller à : navigation, rechercher
Province de Tchouï
Чүй областы
Héraldique
Héraldique
Drapeau
Drapeau
Localisation de la province de Tchouïau Kirghizistan
Localisation de la province de Tchouï
au Kirghizistan
Administration
Pays Kirghizistan Kirghizistan
Type Province (oblasty)
Capitale Bichkek
Date de création 1990
Démographie
Population 803 230 hab. (2009)
Densité 40 hab./km2
Géographie
Superficie 20 200 km2

La province de Tchouï (en kirghize : Чүй областы, Tchouï oblasty, en russe : Чуйская область, Tchouïskaïa oblast) est une province ou oblast du Kirghizistan. Son centre administratif est Bichkek, ville à statut spécial, qui est également le principal centre urbain et la capitale du Kirghizistan.

Géographie[modifier | modifier le code]

La province de Tchouï doit son nom au fleuve Tchou (en kirghiz : Tchouï). Elle est située au nord de la République kirghize et couvre 20 200 km2. Elle est bordée à l'ouest et au nord par le Kazakhstan, au sud-est par la province d'Yssyk-Köl, au sud par la province de Naryn et au sud-ouest par les provinces de Jala-Abad et de Talas.

Histoire[modifier | modifier le code]

La province ou oblast de Tchouï a été créée en 1990, au sein de la République socialiste soviétique kirghize, reconstituant sous un nouveau nom l'ancienne oblast de Frounze. Créée en 1939, cette oblast avait été supprimée en 1959, les trois villes (Frounze, Tokmak et Talas) et les sept raïons qui la composaient étant alors directement subordonnés à la RSS kirghize.

Population[modifier | modifier le code]

La population de la province est beaucoup plus hétérogène que celle des autres provinces du pays. Depuis la dislocation de l'Union soviétique, la composition ethnique de la population s'est fortement modifiée. Les Kirghizes, qui ne représentaient que 29 % de la population en 1989 sont devenus majoritaires, avec 59 % en 2010. Dans le même temps, la proportion des Russes est tombée de 41,5 à 21% et celle des Ukrainiens de 5,5 à 1,3%. La part des populations d'Asie centrale a légèrement augmenté : on compte ainsi 6,2 % de Dounganes en 2010, 1,9 % de Ouïgours, 1,8 % d'Ouzbeks, 1,6 % de Kazakhs et 1,4 % de Turcs.

La rivière Tchouï.

Économie[modifier | modifier le code]

La province comprend la vallée de Tchouï et certains des massifs montagneux contigus et des gorges. Le sol noir de la vallée est très fertile et irrigué avec l'eau détournée du Tchouï. La production agricole comprend du blé, du maïs, des betteraves sucrières, des pommes de terre, luzerne et différents fruits et légumes. Pendant l'ère soviétique, des industries agroalimentaires et d'autres industries ont été établies dans la province, favorisant l'essor d'un certain nombre de centres urbains comme Tokmok, Kant et Karabalta.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :