Canon Reffye

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
un canon de Reffye au Musée de l'Armée (Paris).

Le canon de Reffye ou modèle 1870 ou canon de campagne de 7 était une pièce d'artillerie du XIXe siècle, un canon à chargement par la culasse[1] .

Son concepteur, le général Verchère de Reffye[2], était directeur des ateliers de Meudon et directeur de la fabrique d’armes et de canons de Tarbes[3].

Ce fut l’un des premiers canon munis d'une culasse à vis ; il était en bronze, son tube mesurait 2,10 m, et avait pour munition un obus de 7 kg. Adopté par l'armée française en 1870, il sera remplacé par le canon Lahitolle de 95 mm en 1875.

La culasse coulissante à vis interrompue fut une première ; une version postérieure de culasse sera montée sur les canons de l’armée française avec l’obturateur du système de Bange. C’était un canon à chargement par cartouche, ce qui représentait un avantage par rapport aux boulets et gargousses.

Cette arme fit partie d'un ensemble qui comprenait :


Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le canon à balles pendant la guerre de 1870-1871 », sur claude.larronde.pagesperso-orange.fr (consulté le 5 septembre 2010)
  2. « Souvenir du général Verchère de Reffye », sur claude.larronde.pagesperso-orange.fr (consulté le 5 septembre 2010)
  3. Cf. The United Service Magazine, 1872, p. 11.