Bataille d'Idleb

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille d'Idleb
Arrivée d'unités armées loyalistes supplémentaires le 11 mars 2012
Arrivée d'unités armées loyalistes supplémentaires le 11 mars 2012
Informations générales
Date 10 - 13 mars 2012
Lieu Idleb, Syrie
Issue Victoire des loyalistes
Belligérants
Drapeau de la Syrie République arabe syrienne Flag of Syria 2011, observed.svg Armée syrienne libre
Flag of Syria 2011, observed.svg Armée de libération syrienne
Flag of Jabhat al-Nusra.jpg Front al-Nosra
Flag of Ahrar ash-Sham.svg Ahrar al-Sham
Forces en présence
1 200 hommes
42 chars
1 000 hommes
2 chars
Pertes
7 morts
6 chars détruits
1 hélicoptère touché
33 à 35 tués
130 prisonniers
Guerre civile syrienne
Batailles
Deraa · Homs · Banias · Telkalakh · Rastane · Talbiseh · Jisr al-Choghour · Djébel el-Zawiya · 1er Hama · Lattaquié · 2e Rastane · 1er Rif Dimachq (1er Zabadani · Douma) · 3e Rastane · 1er Qousseir · Azaz · Taftanaz · 2e Zabadani · Idleb · 4e Rastane · Tremseh · 1er Damas · Alep · Al-Tel · Hendrat · 2e Rif Dimachq · Khirbet al-Joz · 2e Taftanaz · 3e Rif Dimachq · 2e Hama · Ras Al-Aïn · 2e Damas · Chadadé · 2e Qousseir · 1re Racca · 1re Maaloula · Tall Hamis · 2e Racca · Jarablus · Al-Manajir · Otaybah · Yabroud · Markada · Rankous · Boukamal · Tall al-Jabiyah · Deir ez-Zor · 1re Kobane · Ras al-Maara · Al-Chaer · Division-17 · Tabqa · 2e Kobane · Opérations aériennes de la coalition · Mabrukah


Massacres
au cours de la guerre civile syrienne

1er et 2e Djébel el-Zawiya · Idlieb · Homs · Houla · Tremseh · Alep · Al-Koubeir · Darayya · 1er Khan-Al-Asal · al-Bayda et Baniyas · Hatla · 2e Khan-Al-Asal · Ghouta (Damas) · Adra · Racca · Jarablus · Maan


- Victimes non-combattantes : 2313 civils exécutés -


Débordements du conflit

Incidents frontaliers Syrie-Turquie · Incidents frontaliers Syrie-Israël · Conflit au Liban · Embuscade d'Akachat · Opération al-Shabah



Patrimoine syrien
en péril ou détruit (liste détaillée)
Coordonnées 35° 55′ 47″ N 36° 37′ 54″ E / 35.929722222222, 36.63166666666735° 55′ 47″ Nord 36° 37′ 54″ Est / 35.929722222222, 36.631666666667  

Géolocalisation sur la carte : Syrie

(Voir situation sur carte : Syrie)
 Différences entre dessin et blasonnement : Bataille d'Idleb.

La bataille d'Idleb est une bataille de la guerre civile syrienne, Idleb est une ville importante de Syrie située au nord du pays, l'attaque débute le 10 mars 2012 lorsque l'armée tente de reprendre plusieurs bastions rebelles à travers le pays, après trois jours de combats, l'armée reprend le contrôle de la ville.

Contexte[modifier | modifier le code]

Avant l'attaque d'Idleb, durant de nombreux mois les alentours d'Iblib ont connu de nombreux heurts entre l'armée syrienne et les insurgés de l'armée syrienne libre qui avait vu les rebelles prendre le contrôle d'une partie de la ville, l'armée envoie alors des renforts en vue de l'assaut dont le 9 mars 2012 une colonne de l'armée composée de 42 chars et de 131 transports de troupe[1],[2],[3].

Déroulement[modifier | modifier le code]

Bombardements[modifier | modifier le code]

Dans la matinée du 10 mars, l'armée lance son offensive contre les positions rebelles avec une série de puissants bombardements par l'artillerie, suite au bombardement l'armée soutenue par des chars entre dans Idleb par le sud-est[4].

L'assaut[modifier | modifier le code]

Suite au bombardement, l'armée prend d'assaut la ville et de violents combats font rage[5]. Au premier jour des combats, l'OSDH annonce la mort de 14 civils et l'arrestation de 150 personnes par l'armée[6]. 16 soldats insurgés tomberont dans une embuscade de l'armée régulière aux alentours d'Idleb, ils venaient aider les insurgés de la ville à repousser l'assaut, 4 soldats seront tués[7].

Au soir du premier jour de l'assaut, au moins 20 personnes sont mortes à Idleb selon une source hospitalière[8].

Le second jour de l'assaut, l'hôpital annonce la mort de 30 personnes[8]. Au troisième jour de l'assaut, un activiste de l'opposition indique que l'armée a pris le contrôle de la ville[9]. Un porte-parole de l'opposition annonce que l'ASL s'est retirée de la ville[10].

Après la bataille, l'armée syrienne libre se réfugie à Binnish[11], deux journalistes turcs auront disparu[12].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.agi.it/english-version/world/elenco-notizie/201203081752-cro-ren1071-syrian_army_idlib_build_up_points_to_imminent_offensive
  2. http://www.dailystar.com.lb/News/Middle-East/2012/Mar-08/165978-syrian-army-sends-more-reinforcements-to-idlib.ashx#axzz1ojyMyiFS
  3. http://www.telegraph.co.uk/journalists/nick-meo/9136336/Dispatch-Syrians-flee-Assads-helicopter-gunships.html
  4. http://blogs.aljazeera.com/topic/syria/syria-mar-10-2012-1316
  5. http://www.nypost.com/p/news/international/syrian_army_storms_rebel_city_of_bovkdIw9rhI0bb6DU5uQeM
  6. http://www.theaustralianeye.com/news/syrian-ground-forces-storm-rebel-stronghold-of-idlib-aoi35822025.html
  7. http://www.theaustralian.com.au/in-depth/middle-east-in-turmoil/syrian-army-storms-rebel-city-idlib-as-diplomatic-efforts-continue/story-fn7ycml4-1226296121053
  8. a et b http://www.huffingtonpost.com/human-rights-watch/syria-witnesses-describe_b_1349839.html
  9. http://www.nowlebanon.com/NewsArchiveDetails.aspx?ID=375174
  10. http://blogs.aljazeera.com/topic/syria/syria-mar-13-2012-2359
  11. http://www.guardian.co.uk/world/middle-east-live/2012/mar/14/syria-idlib-falls-snc-splits-live#block-4
  12. http://www.hurriyetdailynews.com/two-turkish-journalists-missing-in-syria-.aspx?pageID=238&nID=15981&NewsCatID=341