Bakaka

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bakaka, mkaa
Pays Cameroun
Nombre de locuteurs 30 000 (1998)[1]
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 bqz
IETF bqz
Échantillon
Ɛʼlúm də́ ŋgoó ɓɔ́ɔ kûl[2].
Kûl ɓɔ́ɔ ŋgoó bə́ mɓá bəmwédiɛ. Njí o mtǒŋ mhɔ́ʼ, nə́ o toŋə́ ɛniníí. Mbwa mhɔ́ʼ, kûl ə nyama a kɛɛ́ ɛ́ mɓálá ɛ́ mbóo ŋgoó. A kwesánə́ mɔ́ jǒm ɛ́jí á mɓá nɛ́ ɛʼhay də́ʼ ɓál, ɓɔŋ ɓɔmɔ bə́ tɛ́ɛ́s ɛʼkǎʼ.

Le bakaka ou mkaa est une langue bantoue parlée au Cameroun.

Écriture[modifier | modifier le code]

Alphabet bakaka[2]
Majuscules A B Ɓ D E Ɛ Ə F G H J K L M N Ŋ O Ɔ P R S T U W Y
Minuscules a b ɓ d e ɛ ə f g h j k l m n ŋ o ɔ p r s t u w y

Les tons sont iniquer sur les voyelles des syllabes à l’aide des diacritiques : accent aigu, accent grave, accent circonflexe et antiflexe, selon les règles de l’Alphabet général des langues camerounaises.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Selon Ethnologue.com
  2. a et b Spielmann 2003

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

(en) Fiche langue, dans la base de données linguistique Ethnologue