Andy Reid

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Reid.
Andy Reid
Andy Reid.png
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Angleterre Nottingham Forest
Numéro 11
Biographie
Nom Andrew Matthew Reid
Nationalité Drapeau de l'Irlande Irlande
Naissance 29 juillet 1982 (32 ans)
Lieu Dublin
Taille 1,71 m (5 7)
Période pro. 2000–
Poste Milieu de terrain
Parcours junior
Saisons Club
Drapeau : Irlande Cherry Orchard
1998–2000 Drapeau : Angleterre Nottingham Forest
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
2000–2005 Drapeau : Angleterre Nottingham Forest 160 (25)
2005–2006 Drapeau : Angleterre Tottenham Hotspur 027 0(1)
2006–2008 Drapeau : Angleterre Charlton Athletic 040 0(9)
2008–2011 Drapeau : Angleterre Sunderland 079 0(6)
2010 Drapeau : Angleterre Sheffield United 009 0(2)
2011 Drapeau : Angleterre Blackpool 005 0(0)
2011– Drapeau : Angleterre Nottingham Forest 0104 0(12)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
2003–2007 Drapeau : Irlande Irlande 027 0(4)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 18 novembre 2013

Andrew Matthew Reid (né le 29 juillet 1982 à Dublin) est un footballeur irlandais évoluant au poste de milieu de terrain. Il mesure 1,71 m pour 73 kg.

Débutant avec les clubs de jeunes de Lourdes Celtic et de Cherry Orchard (en), il commence sa carrière professionnelle avec Nottingham Forest où il joue 144 matchs de championnat, marquant 21 buts. Il signe à Tottenham Hotspur en janvier 2005 et Charlton Athletic en août 2006, avant de rejoindre Sunderland en janvier 2008. Il signe à Blackpool le 31 janvier 2011 puis à Nottingham Forest le 1er juillet 2011.

Biographie[modifier | modifier le code]

Andrew Matthew Reid naît à Crumlin (en), Dublin, en Irlande[1]. Il étudie à l'école Synge Street CBS (en) de Dublin. Issu d'une famille de footballeurs, son père Bill a joué pour St. Patrick's Athletic et son oncle Victor pour Shelbourne.

Andy Reid commence sa carrière footballistique avec des clubs de jeunes irlandais : Templeogue United, Lourdes Celtic et Cherry Orchard. Il refuse des offres de Manchester United et Arsenal pour signer en faveur de Nottingham Forest[2]. Il a souvent été critiqué pour ses excès de poids[3], mais l'entraîneur de Charlton Les Reed (en) affirme qu'il est l'un des joueurs les plus en forme sur le terrain d'un match contre Everton en novembre 2006, Reed déclare : « Il est en forme. Vous n'avez qu'à regarder la distance parcourue et comment il était toujours à courir à la fin [du match] pour vous en rendre compte »[4].

Le 1er juillet 2011, il signe son retour à Nottingham Forest[5].

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Nottingham Forest[modifier | modifier le code]

Reid commence sa carrière avec Nottingham Forest[1], dans leur centre de formation[6], transféré depuis Cherry Orchard, qui reçoit une indemnité de transfert[2]. Reid commente plus tard : « J'ai choisi Forest il y a plusieurs années car ils m'ont fait sentir qu'ils me voulaient, parce qu'ils avaient plus de temps à me consacrer pour me former qu'Arsenal ou United »[2]. Il devient professionnel en août 1999, et fait ses débuts le 29 novembre 2000 contre Sheffield United et marque également un but[7]. Au cours de la saison 2001–2002, Reid ne marque aucun but en 31 matchs[8].

Le 15 mai 2003, il marque un but contre Sheffield United en demi-finale des play-offs du Championship de 2003, que Nottingham Forest perd 4–3, et 5–4 sur l'ensemble des deux matchs[9]. Le 27 août 2003, il marque deux buts lors d'une victoire 3–1 sur Coventry City[10]. Reid marque treize buts en 2003–2004, terminant meilleur buteur de Nottingham Forest pour la saison, et il est aussi nommé dans l'équipe PFA de l'année de Division One[8].

Le 3 août 2004, Reid remet une demande de transfert en affirmant : « Je sens que je n'ai pas d'autre choix que de déclarer formellement mon désir de quitter le club »[11]. Pendant sa période à Nottingham Forest, Reid est décrit comme l'un des plus talentueux milieux de terrain évoluant au sein de la Football League[12], et est répertorié comme une légende de Nottingham Forest[13]. Reid marque 21 buts en 144 matchs de championnat pour le club du Nottinghamshire[1].

Tottenham Hotspur[modifier | modifier le code]

Après de longues négociations qui durent la plupart de sa dernière saison au club[11], Reid finalise son transfert de Forest à Tottenham le dernier jour du mercato de janvier 2005 avec Michael Dawson, pour un montant combiné de 8 M£[14]. Il fait ses débuts lors d'une victoire 3–1 sur Portsmouth le 5 février 2005, et Martin Jol déclare « Andy Reid a également bien joué lors de ses débuts, et vous craignez un peu la façon dont les nouveaux joueurs font face à la Premiership ? »[15].

Malgré des débuts prometteurs, Reid ne parvient pas à retrouver la forme qu'il avait montré à Forest et doit attendre jusqu'au mois de mai avant d'inscrire son premier but pour son nouveau club, contre Aston Villa dans une victoire 5–1 à la fin de la saison[16]. Titularisé à seulement 20 reprises en 26 apparitions, il ne marque qu'un seul but pour Tottenham[1], ce qui conduit un journaliste à le recenser comme l'une des pires recrues du mercato de janvier 2005[17].

Charlton Athletic[modifier | modifier le code]

En août 2006, Reid rejoint Charlton Athletic pour une somme d'environ 3 M£[18]. Il marque son premier but pour Charlton contre Everton le 25 novembre 2006[19]. Après le match d'Everton, l'entraîneur de Charlton Les Reed compare Andy Reid à Ferenc Puskás, qui faisait partie du fameux onze d'or hongrois[4].

Charlton est relégué à la fin de la saison, mais Reid continue à briller en Championship. En septembre 2007, il marque deux buts contre Norwich City pour une victoire 2–0, deux penalties en l'espace de deux minutes[20]. « Le capitaine Andy Reid a été brillant, il nous a conduit pendant toute la soirée », déclare Alan Pardew sur la performance de Reid ce jour-là[20]. La forme de Reid ne passe pas inaperçue et il est finalement vendu après avoir joué 40 matchs et marqué 9 buts toutes compétitions confondues lors de ses deux saisons à The Valley[1].

Sunderland[modifier | modifier le code]

À la fin janvier 2008, au dernier jour du mercato, Reid rejoint Sunderland sur un contrat de trois ans et demi et une indemnité de transfert de 5 M£, grimpant d'un niveau depuis le Championship à la Premier League. Greg Halford de Sunderland fait le chemin inverse pour un prêt de six mois dans le cadre de la transaction[21]. Reid explique qu'il veut que Sunderland se batte pour les places européennes, et ne se contentera pas des luttes contre la relégation saison après saison[22].

Il fait ses débuts le 9 février 2008 contre Wigan Athletic, entrant en jeu comme remplaçant à la 74e minute et faisant une passe décisive pour Daryl Murphy[23]. Reid marque son premier but pour Sunderland à la fin mars dans une victoire 2–1 contre West Ham United, d'une reprise de volée à la 95e minute[24]. Il marque son premier but de la saison 2008–2009 d'une tête lors de la victoire 4–0 sur West Brom. Reid inscrit ses premiers buts de la saison 2009–2010 avec un doublé contre Norwich en Carling Cup, match remporté 4–1 par Sunderland. Reid marque ensuite son premier but en Premier League de la saison lors d'une victoire 4–1 contre Hull City, il est également l'auteur du centre qui conduit au dernier but du match marqué par Kamil Zayatte contre son camp.

Prêt à Sheffield United[modifier | modifier le code]

Dérivant hors de l'équipe première, Reid est prêté à Sheffield United pour un mois à la fin octobre 2010, l'entraîneur de Sheffield Gary Speed indiquant qu'« il est incontestablement du niveau de Premier League et donc une bonne recrue pour l'équipe »[25]. Il fait ses débuts avec les Blades le 30 octobre 2010, entrant en jeu en seconde mi-temps contre Coventry City[26]. Le 13 novembre 2010, il marque son premier but pour Sheffield en offrant la victoire à l'équipe 1–0 à Millwall. Après deux mois à Bramall Lane, Reid est suspendu pour une durée de trois matchs à la suite d'un incident à Carrow Road contre Norwich et ainsi rendu plus tôt que prévu à Sunderland[27].

Blackpool[modifier | modifier le code]

Le 31 janvier 2011, Reid signe avec Blackpool un contrat jusqu'à la fin de la saison[28]. Luttant pour avoir un impact en équipe première, il joue seulement cinq matchs pour l'équipe de Bloomfield Road avant d'être libéré à la fin mai, après la relégation de Blackpool de Premier League[29].

Nottingham Forest[modifier | modifier le code]

Le 1er juillet 2011, Nottingham Forest annonce le retour de Reid au club où il a débuté sa carrière sur un contrat de deux ans[30].

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Reid fait partie de l'équipe d'Irlande des moins de 16 ans qui remporte la Nordic Cup le 8 août 1998 et il marque en finale contre l'Angleterre[31]. Il évolue également pour l'équipe de République d'Irlande des moins de 21 ans avec laquelle il compte 15 sélections et marque 4 buts entre 2002 et 2003, puis pour l'équipe de République d'Irlande A, où il honore 27 sélections et inscrit 4 buts[32].

Il débute sa carrière internationale avec l'équipe nationale d'Irlande en 2003 lors d'un match remporté face au Canada 3–0[33]. Le premier de ses buts internationaux est inscrit d'un coup france des 30 mètres contre la Bulgarie le 18 novembre 2003. Son premier but international en compétition officielle est une frappe des 20 mètres contre Chypre en éliminatoires de la Coupe du monde le 18 août 2004[34].

Reid sauve l'honneur lors d'une défaite 2–1 en amical face à l'Italie le 17 août 2005[35]. Il ouvre également la marque lors du dernier match à Lansdowne Road avant la rénovation du stade, un match remporté par l'Irlande 5–0 sur Saint-Marin le 15 novembre 2006[36]. Il fait une passe décisive pour Robbie Keane pour une victoire 4–0 sur le Danemark en match amical le 22 août 2007[37].

Reid estime que l'ancien sélectionneur de l'Irlande, Steve Staunton, n'aurait pas dû être licencié. Le milieu de terrain explique : « Je ne crois pas qu'ils auraient dû le faire. Je crois qu'ils auraient dû lui donner plus de temps »[38].

Statistiques en carrière[modifier | modifier le code]

Au 10 mars 2012[1],[8]

Club Saison Championnat FA Cup League Cup Autres Total
Matchs Buts Passes Matchs Buts Passes Matchs Buts Passes Matchs Buts Passes Matchs Buts Passes
Drapeau : Angleterre Nottingham Forest 2000–2001 14 2 1 0 0 0 0 0 0 0 15 2
2001–2002 29 0 0 0 0 0 2 0 0 0 0 0 31 0 0
2002–2003 30 1 7 1 1 0 2 0 0 2 1 0 35 3 7
2003–2004 46 13 14 3 0 0 2 0 0 0 0 0 51 13 14
2004–2005 25 5 5 2 1 1 1 1 1 0 0 0 28 7 7
Total 144 21 26 6 2 1 8 1 1 2 1 0 160 25 28
Drapeau : Angleterre Tottenham Hotspur 2004–2005 13 1 1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 13 1 1
2005–2006 13 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 0 14 0 0
Total 26 1 1 0 0 0 1 0 0 0 0 0 27 1 1
Drapeau : Angleterre Charlton Athletic 2006–2007 16 2 1 0 0 0 1 0 0 0 0 0 17 2 1
2007–2008 22 6 6 0 0 0 1 1 0 0 0 0 23 7 6
Total 38 8 7 0 0 0 2 1 0 0 0 0 40 9 7
Drapeau : Angleterre Sunderland 2007–2008 13 1 2 0 0 0 0 0 0 0 0 0 13 1 2
2008–2009 32 1 4 3 0 0 3 0 2 0 0 0 38 1 6
2009–2010 21 2 6 1 0 0 3 2 2 0 0 0 25 4 8
2010–2011 2 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 0 3 0 0
Total 68 4 12 4 0 0 7 2 4 0 0 0 79 6 16
Drapeau : Angleterre Sheffield United (prêt) 2010–2011 9 2 2 0 0 0 0 0 0 0 0 0 9 2 2
Total 9 2 2 0 0 0 0 0 0 0 0 0 9 2 2
Drapeau : Angleterre Blackpool 2010–2011 5 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 5 0 0
Total 5 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 5 0 0
Drapeau : Angleterre Nottingham Forest 2011–2012 28 2 6 2 0 0 2 0 0 0 0 0 32 2 6
Total carrière 318 38 54 12 2 1 20 4 5 2 1 0 352 45 60

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f (en) « Andy Reid », Soccerbase (consulté le 28 février 2011)
  2. a, b et c (en) Cathal Dervan, « Irish Clubs Cash In », Irishabroad (consulté le 28 février 2011)
  3. (en) Pete Jenson, Jason Burt, Simon Turnbull, « Ramos: Who ate all the paellas? », Independent.ie,‎ 14 février 2008 (consulté le 28 février 2011)
  4. a et b (en) « Charlton boss hails "Puskas-like" Reid », Eleven-a-Side,‎ 27 novembre 2006 (consulté le 28 février 2011)
  5. (en) « Andy Reid agrees Nottingham Forest return », BBC Sport, 1er juillet 2011.
  6. (en) « Current Forest & Green », World Easy (consulté le 28 février 2011)
  7. (en) « Forest 2–0 Sheffield United », BBC Sport,‎ 29 novembre 2000 (consulté le 28 février 2011)
  8. a, b et c (en) « 19 Andy Reid », ESPNSoccernet (consulté le 28 février 2011)
  9. (en) « Blades overcome brave Forest », BBC Sport,‎ 15 mai 2003 (consulté le 28 février 2011)
  10. (en) « Coventry 1–3 Nottm Forest », BBC Sport,‎ 27 août 2003 (consulté le 28 février 2011)
  11. a et b (en) « Reid wants to quit Forest », BBC Sport,‎ 3 août 2004 (consulté le 28 février 2011)
  12. (en) « Andrew Reid », Globesports (consulté le 28 février 2011)
  13. (en) Dave Bracegirdle, The Legends of Nottingham Forest, Breedon Books Publishing Co Ltd,‎ 2008 (ISBN 1-8598-3513-9, lire en ligne)
  14. (en) « Reid and Dawson move to Tottenham », BBC Sport,‎ 1er février 2005 (consulté le 28 février 2011)
  15. (en) « Tottenham 3–1 Portsmouth », BBC Sport,‎ 5 février 2005 (consulté le 28 février 2011)
  16. (en) « Tottenham 5–1 Aston Villa », BBC Sport,‎ 1er mai 2005 (consulté le 28 février 2011)
  17. (en) Tom Dart, « The 50 best and worst January signings », Times Online,‎ 22 janvier 2008 (consulté le 28 février 2011)
  18. (en) « Charlton capture midfielder Reid », BBC Sport,‎ 16 mars 2008 (consulté le 28 février 2011)
  19. (en) « Charlton v Everton », Everton F.C.,‎ 25 novembre 2006 (consulté le 28 février 2011)
  20. a et b (en) « Charlton 2–0 Norwich », BBC Sport,‎ 18 septembre 2007 (consulté le 28 février 2011)
  21. (en) « Reid completes Sunderland switch », BBC Sport,‎ 31 janvier 2008 (consulté le 28 février 2011)
  22. (en) « Reid sets sights on Europe », Sky Sports,‎ 11 février 2008 (consulté le 28 février 2011)
  23. (en) Hayley Paterson, « Murphy thunderbolt stuns Latics », Sky Sports,‎ 9 février 2008 (consulté le 28 février 2011)
  24. (en) Sarah Holt, « Sunderland 2–1 West Ham », BBC Sport,‎ 29 mars 2008 (consulté le 28 février 2011)
  25. (en) « Sheffield United sign Sunderland midfielder Andy Reid », BBC Sport,‎ 30 octobre 2010 (consulté le 28 février 2011)
  26. (en) « Sheffield United 0–1 Coventry », BBC Sport,‎ 30 octobre 2010 (consulté le 28 février 2011)
  27. (en) « Reid blow hits Blades », Sheffield United F.C.,‎ 31 décembre 2010 (consulté le 28 février 2011)
  28. (en) « Black cat becomes a Tangerine », Blackpool F.C.,‎ 31 janvier 2011 (consulté le 28 février 2011)
  29. (en) « Reid released by Blackpool », Irish Times,‎ 25 mai 2011 (consulté le 10 mars 2012)
  30. (en) « Andy Reid completes Nottingham Forest return », BBC Sport,‎ 2 juillet 2011 (consulté le 10 mars 2012)
  31. (en) « Another Kerr side wins a trophy », The Irish Times,‎ 8 août 1998 (consulté le 28 février 2011)
  32. (en) « Squad profiles », BBC Sport (consulté le 28 février 2011)
  33. (en) « Ireland earn flattering win », BBC Sport,‎ 18 novembre 2003 (consulté le 28 février 2011)
  34. (en) « Rep of Ireland 1–1 Bulgaria », BBC Sport,‎ 18 août 2004 (consulté le 28 février 2011)
  35. (en) « Republic of Ireland 1–2 Italy », BBC Sport,‎ 17 août 2005 (consulté le 28 février 2011)
  36. (en) Lyle Jackson, « Rep of Ireland 5–0 San Marino », BBC Sport,‎ 15 novembre 2006 (consulté le 28 février 2011)
  37. (en) « Ireland vs Denmark match report », BBC Sport,‎ 22 août 2007 (consulté le 28 février 2011)
  38. (en) « FAI bowed to outside pressure over Staunton sacking – Andy Reid », Belfast Telegraph,‎ 14 novembre 2007 (consulté le 28 février 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]