Amaethon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Amaethon, dans la mythologie celtique galloise est le fils de Dôn. Son nom provient du gaulois « Ambactos » qui signifie serviteur[1], en gallois il a le sens de cultivateur, ce qui en fait un dieu agraire.

Éléments mythologiques[modifier | modifier le code]

Il a une sœur Arianrhod et quatre frères : Gwydion à qui il enseigne la magie selon les triades galloises, Hyveidd, Gofannon et Gilfaethwy. Dans le Kat Godeu (Le Combat des arbrisseaux), poème faussement attribué à Taliesin, mais en réalité plus tardif, Amaethon vole un chien, un vanneau et un chevreuil à Arawn, le roi de l’Annwvyn, ce qui provoque une guerre. Gwydion use de sa magie pour transformer les arbres en guerriers et assurer la victoire aux fils de Don. Il apparaît aussi dans le conte Kulhwch et Olwen où il est le seul capable d’araser un fourré, d’enlever les racines du terrain, de labourer le champ et de l’ensemencer. Cet exploit permet à Kulhwch d’obtenir la main d’Olwen.


 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Dôn
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Gwydion
 
Eveydd
 
Gilfaethwy
 
Amaethon
 
Gofannon
 
Arianrhod
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Hyddwn
« faon »
 
Hychtwn
« marcassin »
 
Bleiddwn
« louveteau »
 
 
 
 
 
 
Dylan Eil Ton
« fils de la vague »
 
 
 
 
Llew Llaw Gyffes
« a la main rapide »

Sources[modifier | modifier le code]

  1. Xavier Delamarre, Dictionnaire de la Langue gauloise, page 40, éditions Errance, Paris, 2003, (ISBN 2-87772-237-6).

Bibliographie[modifier | modifier le code]