Alexandre Cellier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cellier.

Alexandre Cellier (Molières-sur-Cèze, 17 juin 1883 - Courbevoie, 4 mars 1968) est un organiste et compositeur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève d'Alexandre Guilmant, de Louis Diémer, de Xavier Leroux et de Charles-Marie Widor au Conservatoire de Paris, il obtient un 1er Prix d'orgue en 1908 et est nommé deux ans plus tard organiste de l'Église réformée de l'Étoile à Paris, poste qu'il conservera jusqu'en 1967. De 1912 à 1939, il fut l'organiste de la Société J.-S. Bach. Il a été aussi inspecteur de l'enseignement musical dans les conservatoires de province. Il a composé des pièces pour orgue, de la musique de chambre et quelques œuvres orchestrales. Il a également édité des œuvres de Nicolas Bernier, Marc-Antoine Charpentier et Michel-Richard Delalande. Il est aussi l'auteur de plusieurs ouvrages sur l'orgue.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Orgue
  • Suite Symphonique en sol majeur (1906)

in J. Joubert, Les Maîtres Contemporains de l’Orgue, Paris (1911) :

    • Méditation en la mineur (vol. 1)
    • Pièce Symphonique pour sortie en mi mineur (vol. 1)
    • Cortège en mi majeur (vol. 4)
    • Dans la vieille abbaye en mi mineur (vol. 4)
    • Offertoire pour le jour de l’Ascension en sol majeur (vol. 8)
  • Étude en mi mineur (1916)
  • Pèlerinages, suite de dix pièces (1923)
  • Trois Choral-Paraphrases sur des mélodies des psaumes de la Renaissance : Douleur - Espérance - La Joie (Ps. 138) (1936)
  • Églises et Paysages, suite de 12 pièces brèves (1943)
  • Prélude et Fugue, in Orgue et Liturgie, nº 33
  • Choral-Prélude sur le Psaume 65, in Orgue et Liturgie, nº 38
  • Thème et variations sur le Psaume 149 du Psautier de la Réforme «Chantez à Dieu chanson nouvelle», in Orgue et Liturgie, nº 66
Autres
  • Quintette pour piano et cordes nº 1 (1906)
  • Quatuor à cordes nº 1 (1912)
  • Paysages cévenols, pour orchestre (1912)
  • Quintette pour piano et cordes nº 2 (1913)
  • Sonate pour alto et piano (1917)
  • Sonate pour violoncelle et piano (1921)
  • Quatuor à cordes nº 2 (1923)
  • Sur la colline d’Uzès, pour orchestre (1928)
  • Le chant d’une flûte, pour orchestre (1930)
  • Chacun son tour, suite humoristique pour instruments à vent solistes et orchestre à cordes (1934)
  • Le Carnaval, pour orchestre (1938)

Écrits[modifier | modifier le code]

  • Alexandre Cellier, L’Orgue moderne, Paris, 1913
  • Alexandre Cellier, Les Passions et l’Oratorio de Noël de J. S. Bach, Paris, 1929
  • Alexandre Cellier et Henri Bachelin, L’Orgue, ses éléments - son histoire - son esthétique, Paris, Delagrave, 1933 (rééd. 1997)
  • Alexandre Cellier, Traité de la registration à l’orgue, Paris, Schola Cantorum, 1957

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Marc Honegger, Dictionnaire de la musique, Les hommes et leurs œuvres, vol. 1, Paris, Bordas, 1986, p. 222-223