Agnès Martin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Martin.

Agnès Martin (22 mars 1912 - 16 décembre 2004) est une peintre canado-américaine, souvent considérée comme minimaliste, bien qu'elle se considère elle même comme expressionniste abstraite.

Biographie[modifier | modifier le code]

Agnès Martin est née en 1912 à Makline (Saskatchewan), au Canada. Elle passe son enfance à Vancouver et s'installe, en 1931, aux États-Unis. Elle y entreprend des études universitaires et enseigne, à partir de 1937, un peu partout dans le pays. En 1940, elle est à New York, passe des diplômes à l'université Columbia, enseigne à Harlem, puis dans l'Oregon. À la fin des années 1940, elle est à Albuquerque, où elle fréquente l'Université du Nouveau-Mexique. En 1950 elle obtient la nationalité américaine.

1958 : Première exposition personnelle à la Betty Parsons Gallery.

1967 : Retour au Nouveau Mexique. Installation à Taos, puis s'arrête de peindre pendant 7 ans.

1975 : Elle retourne à la peinture en s'associant avec la Pace Gallery de New York.

1997 : Elle reçoit le lion d'or de la biennale de Venise

En 1999, elle est classée parmi les dix meilleurs artistes vivants par le mensuel Arts News Magazine.

Son œuvre[modifier | modifier le code]

La majeure partie de son travail se compose de grilles carrées. Bien que minimalistes dans la forme, ces peintures s'écartent de l'intellectualisme, fréquent dans les démarches minimalistes, au profit d'une approche personnelle et spirituelle.

En raison de la dimension spirituelle supplémentaire de son travail, elle a préféré que son travail soit classifié en tant qu'expressionnisme abstrait. Dans ses compositions, elle utilisait essentiellement le noir, blanc, et le brun avant son arrivée au Nouveau-Mexique. Ensuite elles ont évolué par l'emploi de teintes légères, changeantes selon la lumière.

Agnés Martin oblige le spectateur à s'approcher de son œuvre pour la percevoir, en cela elle intègre dans ses compositions l'attitude en mouvement du spectateur, et l'oblige ainsi à une nouvelle dimension de perception; en cela l'œuvre d'Agnès Martin est magistrale.

L'album Redbird, du compositeur américain John Zorn, a été inspirée par le travail d'Agnès Martin et dédicacée à celle-ci.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]