Acid Cryptofiler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Acid Cryptofiler est un logiciel de chiffrement conçu par le département français "Maîtrise de l'information" (ex Centre Electronique de l'Armement, CELAR [1]) de la Direction générale de l'armement.

Il est basé sur l'intégration de bibliothèques cryptographiques gouvernementales avec une Interface de programmation CCSD (Couches Cryptographiques de Sécurité de Défense).

Il offre les fonctions suivantes :

  • Chiffrement asymétrique sous forme d'archive (Multi-fichiers, multi-destinataires) dites Archives Acid,
  • Chiffrement de volume (conteneurs) en mode symétrique et en mode asymétrique,
  • Effacement sécurisé.

Il dispose pour les clefs publiques d'une fonction d'annuaire de type LDAP, Active Directory,Http, File Transfer Protocol et Fichier informatique.

Les clefs publiques se présentent sous forme de fichier Trousseau contenant l'ensemble des clefs publiques d'un utilisateur, en effet un utilisateur peut appartenir à différents domaines cryptographiques (un domaine est une bibliothèque CCSD et un jeu de paramètres cryptographiques). Les clefs privées se présentent également sous la forme d'un fichier Trousseau.

Les clefs sont générées par un centre d'élaboration des clefs sous la responsabilité d'un Responsable de la sécurité des systèmes d'information. Le séquestre est réalisé par le centre d'élaboration des clefs. En effet, l'usage d'Acid Cryptofiler est réservé à la protection d'informations sensibles d'organisation. Les données appartenant à l'organisation, elles nécessitent de fait un séquestre.

Ce logiciel, conçu et développé par deux ingénieurs militaires (Pascal Quelen et Reynald Lercier) de la DGA/MI (ex CELAR) existe depuis 1999 (Version 4, 5, et 7 aujourd'hui).

Acid Cryptofiler est un logiciel pouvant assurer la protection d'informations sensibles (exemple: « Diffusion Restreinte ») mais pas classifiées de défense.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Confidentialité et cryptographie en entreprise [PDF]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]