Ōshima Takatō

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ōshima Takatō (大島高任, 11 mai 1826 - 29 mars 1901) était un ingénieur japonais qui a créé le premier haut fourneau à réverbération et le premier pistolet de modèle occidental du Japon.

Ōshima est né en 1826 avec le statut de samouraï à Morioka, domaine du clan Nanbu, qui est aujourd'hui dans la préfecture d'Iwate.

À cette époque, les clans féodaux du Japon étaient en concurrence pour développer des armements de type occidental. Le gouvernement du clan Mito a embauché Ōshima pour fabriquer des fusils occidentaux. En 1855, le premier des deux hauts fourneaux à réverbération qu'il construisait pour le clan était achevé. Ce four fut utilisé pour faire quatre mortiers au cours de l'année suivante. Ces mortiers, cependant, furent défectueux en raison de la mauvaise qualité du fer employé.

Ōshima est revenu à Nanbu où il a construit un nouveau fourneau de type occidental à Kamaishi pour produire de la fonte brute de haute qualité à partir de la magnétite extraite localement. Pour ce travail, il fut aidé par un ingénieur prêté par le clan Satsuma. Ils se sont inspirés d'une étude d'un livre néerlandais'un Het Gietvezen in s'Rijks Ijzer-Geschutgieterij'te Luik de Huguenin. Leurs efforts furent couronnés de succès le 1er décembre 1857 quand ils allumèrent le nouveau four pour la première fois.

Retournant chez le clan Mito l'année suivante, Ōshima frabriqua avec succès trois mortiers et un canon. En avril, une importante cargaison de fonte est arrivée de Kamaishi et il a fabriqué trois autres gros canons. Après 1868, il a contribué au développement de l'exploitaion minière du Japon.

Notes et références[modifier | modifier le code]