Échantillonnage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.

Sur les autres projets Wikimedia :

L’échantillonnage est la sélection d’une partie dans un tout. Il s’agit d’une notion importante en métrologie : lorsqu’on ne peut pas saisir un événement dans son ensemble, il faut effectuer des mesures en nombre fini, afin de représenter l’événement.

Le terme prend un sens précis dans certains domaines :

  • en analyse chimique, lorsqu'on analyse un produit, une des questions qui se pose est celle de l'homogénéité. Les méthodes d'analyse ne permettent d'avoir la composition que d'une quantité finie de produit (en général, de quelques microgrammes à quelques centaines de grammes). Lorsque la quantité est importante (fût, cuve, soute, tas de gravieretc.), la composition peut varier d'un endroit à l'autre (hétérogénéité, stratification, décantationetc.). Lorsqu'il n'est pas possible d'homogénéiser, il faut donc effectuer des prélèvements en plusieurs endroits, selon un protocole précis. On obtient des échantillons ;
  • en archéologie, l'échantillonnage consiste à prélever une partie seulement du matériel archéologique d'un site pendant une prospection ;
  • en géochimie, lorsqu'on prélève un fragment de roche, on ne sait pas quelle portion du terrain elle représente, tant en surface qu'en profondeur. On effectue alors l'échantillonnage à plusieurs endroits pour prendre en compte l'hétérogénéité du terrain ;
  • en écologie, lorsqu'un protocole d'observation est mis en oeuvre (observatoire de l'environnement)
  • la technique de sondage, utilisée en particulier en sciences sociales mais pas seulement, consiste à établir des mesures statistiques sur un échantillon seulement de la population étudiée et à en étendre l'interprétation à la population elle-même. Les conditions de validité de cette extension sont établies par la discipline mathématique des statistiques et des probabilités ;
  • en traitement du signal, l'échantillonnage consiste à transmettre un signal en capturant des valeurs à intervalles réguliers ; c'est le découpage temporel ou spatial, première étape du multiplexage ou de la numérisation ;
  • en musique, l'échantillonnage ou sampling, est la numérisation de documents sonores ou samples (échantillons), et désigne aussi l'utilisation de samples dans la création de nouvelles compositions artistiques, ce qui peut permettre de renouveler le matériau sonore. Cette pratique s'est répandue au cours de la fin du XXe siècle et suscite des débats sur la propriété intellectuelle et le droit d'auteur ;
  • en architecture navale, l'échantillonnage désigne l'épaisseur de matériau utilisée pour les différentes pièces de la coque (bordé, renforts) ; il détermine directement la résistance du navire.
  • en statistiques, l'échantillonnage consiste à obtenir un échantillon en prélevant des individus d'une population.
  • au niveau industriel, l'échantillonnage est une activité qui se définit par la fabrication de supports comme des valises, catalogues et nuanciers constitués d'échantillons découpés de revêtements décoratifs. Ces outils créés permettent aux particuliers et aux professionnels de choisir par exemple leur moquette ou leur papier peint avant achat.

Voir aussi[modifier | modifier le code]