Yopohué

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Yopohué est une localité du centre-est de la Côte d'Ivoire et appartenant au département de Gagnoa, dans la région du Gôh (ex-Fromager). La localité de Yopohué est un chef-lieu de commune[1].

C'est une agglomération composée de cinq villages qui sont aujourd'hui devenus des quartiers: Léhipa, Konépa, Itia, Lawréhi et Gouèzilipa. Le nom administratif est Boko1, du nom de la tribu dont sont originaires ces cinq composantes. En réalité, la tribu de Boko fait partie des quatre tribus issues du canton Zédi (Boko, Nagadoukou, Dibolé et Ziplignan). Boko est composé de sept villages. Les deux autres membres de Boko se nomment Gopa et Métépa qui se situent à cinq de Yopohué et s'appellent Boko 2.

Yopohué couvre une superficie de 3 km2 et abrite environ 4 000 âmes. La localité se situe à 38 km du chef -lieu départemental (Gagnoa), à 15 km de l'ancienne sous-péfecture de Ouragahio, à 18 km de la nouvelle sous-préfecture de Bayota, à 23 km de Sinfra, de 93 km de la capitale Yamoussoukro et à 307 km d'Abidjan. Elle est une localité du centre-ouest de la Côte d'Ivoire et appartient au département de Gagnoa, dans la région du Gôh (ex-Fromager). La localité de Yopohué est un chef-lieu de commune[1]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (fr) Décret no 2005-314 du 6 octobre 2005 portant création de cinq cent vingt (520) communes.