Women's Royal Air Force

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Women's Royal Air Force (WRAF) est une branche de la Royal Air Force et qui connaît deux existences successives, entre 1918 et 1920 puis entre 1949 et 1994.

Histoire[modifier | modifier le code]

La WRAF en parade à Londres à la fin de la Première Guerre mondiale en 1918.

Première période[modifier | modifier le code]

La première WRAF est fondée le 01/04/1918 en même temps que la RAF[1] et est une organisation auxiliaire de la Royal Air Force. Son but premier était de former des mécaniciennes afin de permettre à davantage d'hommes de prendre part à la Première Guerre mondiale. Cependant, l'organisation connaît un grand succès et voit de nombreuses femmes se porter volontaires pour des postes de conductrices et de mécaniciennes, et pour pourvoir à d'autres tâches militaires. Cette première WRAF est dissoute le 01/04/1920, exactement 2 ans après sa création[2]. On a cru d'abord que la dernière vétéran de cette époque était Gladys Powers, décédée en 2008 ; puis, en mai 2011, on a retrouvé mention de Florence Green, qui devient alors la dernière survivante connue de la première WRAF[3].

Deuxième période[modifier | modifier le code]

Le 1er février 1949, le nom de Woman's Royal Air Force recommence à être employé lorsque la Women's Auxiliary Air Force, fondée en 1939, prend le nom de Women's Royal Air Force. La WRAF et la RAF se rapprochent au fil du temps, à mesure qu'un nombre grandissant de métiers s'ouvrent aux femmes. Les deux services fusionnent officiellement en 1994, marquant l'intégration complète des femmes dans l'armée britannique et la fin de la Women's Royal Air Force.

Le Central Band (Orchestre central) de la WRAF, l'un des deux seuls orchestres des forces armées britanniques de composition exclusivement féminine, est dissous en 1972. Certaines de ses musiciennes sont alors intégrées à l'orchestre des Women's Royal Army Corps (en).

Liste des commandants de la première WRAF[modifier | modifier le code]

  • Gertrude Crawford 1918
  • Violet Douglas-Pennant (mai à septembre 1918)
  • Helen Gwynne-Vaughan (de septembre 1918 jusqu'à la dissolution du corps en 1920)

Liste des directrices de la seconde WRAF[modifier | modifier le code]

  • Air Commandant Dame Felicity Hanbury, 1949–1950
  • Air Commandant Dame Nancy Salmon, 1950–1956
  • Air Commandant Dame Henrietta Barnet, 1956–1959
  • Air Commandant Dame Anne Stephens, 1959–1962
  • Air Commandant Dame Jean Conan Doyle (seconde fille d'Arthur Conan Doyle), 1962–1966
  • Air Commodore Dame Felicity Hill, 1966–1969
  • Air Commodore Philippa Marshall, 1969–1973
  • Air Commodore Molly Allott, 1973–1976
  • Air Commodore Joy Tamblin, 1976–1980
  • Air Commodore Helen Renton, 1980–1986
  • Air Commodore Shirley Jones, 1986–1989
  • Air Commodore Ruth Montague, 1989–1994

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Geneviève Moulard, Les femmes de la Royal Air Force 1918-1945. Engagées vers la victoire., Rennes, Marine Editions,‎ 2012, 365 p. (ISBN 978-2-357430-98-3)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Geneviève Moulard, Les femmes de la Royal Air Force 1918-1945. Engagées vers la victoire., Rennes, Marine Editions, 2012, p. 29.
  2. Geneviève Moulard, Les femmes de la Royal Air Force 1918-1945. Engagées vers la victoire., Rennes, Marine Editions, 2012, p. 67.
  3. (en)108-year-old woman emerges as Britain's oldest first World War veteran, article de Nick Britten dans The Telegraph le 16 janvier 2010. Page consultée le 7 mai 2011.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]