Wolfgang de Brunswick-Grubenhagen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Wolfgang de Brunswick-Grubenhagen
Titre de noblesse
Duc
Biographie
Naissance
Décès
Activité
AristocrateVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Fratrie
Conjoint
Dorothée de Saxe-Lauenbourg (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Wolfgang de Brunswick-Grubenhagen (1531 – 1595) fut Prince de Grubenhagen de 1567 à 1595.

Biographie[modifier | modifier le code]

Wolfgang nait le à Herzberg am Harz, il est le 5e fils du duc Philippe Ier de Brunswick-Grubenhagen et de sa seconde épouse Catherine de Mansfeld. Il succède à son frère aîné, Ernest III/IV comme duc en 1567, et gouverne la petite principauté de Grubenhagen. Comme de nombreux de ses prédécesseurs et des souverains contemporains il a des problèmes financiers qui le contraignent à vendre ou à engager une grande patrie de ses possessions et d'augmenter le niveau des impôts de ses sujets.

En 1581, il concède aux citoyens d'Herzberg am Harz le droit de s'assurer leur propre combustible à partir du bois et de ramasser des feuilles afin de fertiliser leurs champs. Il tente d'améliorer le niveau de l'éducation dans ses états en établissant une école à sa cour de Herzberg. Après l'extinction en 1591 des comtes de Hohnstein, Wolfgang prononce en 1593 la dissolution comme fief du comté de Lauterberg-Scharzfeld, pour contrer les revendications de la maison de Stolberg. La même année il confirme la réglementation minière du Harz promulguée en 1554 et accorde aux habitants de Herzberg am Harz le droit de brasser la bière et une licence pour commercer les vins. Il crée un jardin d'agrément pour son épouse Dorothée de Saxe-Lauenbourg (11 mars 1543 – 5 avril 1586) à côté du château de Herzberg.

Wolfgang meurt le à Herzberg et il est inhumé près de ses parents, de ses frères et de son épouse dans la crypte de l'église Saint-Blaise d'Osterode am Harz. Comme il ne laisse pas d'enfant c'est son jeune frère Philippe II qui hérite de la principauté.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]