William Corkine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
William Corkine
Description de cette image, également commentée ci-après

Le second livre de William Corkine.

Naissance Drapeau de l'Angleterre Royaume d'Angleterre
Décès Drapeau de l'Angleterre Royaume d'Angleterre
Activité principale Compositeur, gambiste, luthiste
Lieux d'activité Drapeau de l'Angleterre Royaume d'Angleterre

William Corkine est un compositeur, luthiste et gambiste anglais du début du XVIIe siècle.

Corkine jouait de la « lyra viol », une petite basse de viole utilisée en Angleterre au XVIIe siècle qui doit son nom à certaines similitudes avec le « Lirone ».

Biographie[modifier | modifier le code]

On ne connaît rien de sa vie sinon qu'il était contemporain d'Alfonso Ferrabosco II et qu'il se rendit en Pologne en 1617[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

William Corkine publia deux livres contenant des airs pour voix seule et des pièces instrumentales pour la « lyra-viol » [2],[3],[4],[5] :

  • 1610 : Ayres to Sing and Play to the Lute and Basse Violl. With Pavins, Gaillards, Almaines, and Corrantos for the Lyra Viol
  • 1612 : The Second Booke of Ayres, Some, to Sing and Play to the Basse-Violl alone: Others, to be sung to the Lute and Bass Violl. With new Corrantoes, Pavins, Almaines; as also divers new Descants upon old Grounds, set to the Lyra-Violl

Postérité discographique[modifier | modifier le code]

Jordi Savall a consacré un disque à la musique de William Corkine et de son contemporain Alfonso Ferrabosco II : « Lessons for the Lyra-Viol » ( CD Astrée E 7750).

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Site "Here of a Sunday Morning"
  2. Livret du CD Astrée E 7750 « Lessons for the Lyra-Violl » par Jordi Savall
  3. (en) Dr David Greer, Manuscript Inscriptions in Early English Printed Music, Ashgate, 2015, p. 6.
  4. (en) William Carew Hazlitt, Handbook to the Popular, Poetical, and Dramatic Literature of Great Britain from the invention of printing to the Restoration, John Russel Smith, 1867, p. 123.
  5. (en) Matthew Spring, The Lute in Britain: A History of the Instrument and Its Music, Oxford University Press, 2001, p. 280.