Wikipédia:Modèles/BS

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ce modèle ne créée dans la majorité des cas pas de contenu accessible pour qui ne dispose pas de navigateur graphique avec gestion des styles CSS. Il est donc recommandé d’inclure un paragraphe séparé sur l’infrastructure, et de ne pas se rapporter aux schémas dans l’article. De manière générale, les articles doivent rester compréhensibles sans les schémas. Par ailleurs, en raison du poids important des schémas produits, il est recommandé de les déplacer sur des pages à part lorsque leur longueur excède la centaine de lignes. Pour éviter que les schémas ne soient trop larges, il est possible d’utiliser les modèles {{bif.}}, {{racc.}} et {{embt.}}

Les modèles BS, adaptations du modèle Bahnstrecke allemand, sont destinés à réaliser une représentation schématique des lignes ferroviaires, routes et autres canaux.

Les schémas consistent en un assemblage d’icônes obtenu à l’aide de tableaux. Il permettent d’indiquer l’allure générale de la ligne (bifurcations…) mais pas le nombre de voies.

Ils peuvent être intégrés comme des objets flottants à proximité du texte, sur des pages détaillées, ou plus généralement dans les infoboxes.

Modèles[modifier le code]

Conteneurs[modifier le code]

Les modèles BS doivent être inclus dans des tableaux de quatre colonnes de large. Pour cela, on utilise généralement les modèles {{BS-table}} et {{BS-table-fin}} qui ouvrent et referment respectivement un tableau déroulable de quatre colonnes avec un lien vers la légende. Ils doivent eux-mêmes être inclus dans un tableau de deux colonnes, qui peut être créé par les modèles {{BS-header}}, {{BS-init}} et {{BS-fin}} ou par la plupart des infoboxes (paramètre schéma de l’{{infobox Ligne ferroviaire}} et de l’{{infobox Canal}}).

Les trois manières de créer un schéma BS
{{BS-header|Schéma quelconque}}
  {{BS-table}}
    <!-- Votre schéma -->
  {{BS-table-fin}}
{{BS-fin}}
Schéma quelconque
{{Infobox Ligne ferroviaire
  |schéma = {{BS-table}}
              <!-- Votre schéma -->
            {{BS-table-fin}}
}}
{{{nomligne}}}
Caractéristiques techniques
{{BS-init}}
<!-- Votre schéma -->
{{BS-fin}}
Légende PK Désignation
lBHF
0,000 <!-- Votre schéma -->

À noter l’existence de paramètres additionnels pour ces modèles :

  • Les deux infoboxes citées plus haut prennent aussi un paramètre schéma2 qui prend le titre d’une page où se trouve le schéma si celui-ci est trop long. Dans ce cas, le paramètre schéma n’est pas utilisé.
  • Le paramètre affichage du modèle {{BS-table}} peut prendre pour valeur « déroulé » si vous souhaitez que le schéma soit déroulé.
  • Le paramètre légende du même modèle désactive le lien vers la légende s’il est rempli par « non ».
  • Le paramètre {{BS-header}} prend en paramètre bg la couleur HTML de l’arrière-plan (rouge par défaut).

Lignes du schéma[modifier le code]

Légende PK Désignation
KBHFa
0,000 Gare voyageurs en cul-de-sac[1] (altitude en mètres ; autre précision sur la gare)
BHF
Gare voyageurs (altitude en mètres)
BHF
Gare voyageurs et fret (altitude en mètres)
eBHF
Gare voyageurs fermée (voire détruite) ou en projet (altitude en mètres)
HSTeBHF
Gare voyageurs devenue une halte (altitude en mètres)
umvBHF d
Gare voyageurs commune avec un chemin de fer secondaire[1] (altitude en mètres)
HST
Point d'arrêt (halte voyageurs sans personnel) (altitude en mètres)
eHST
Point d'arrêt fermé ou en projet (altitude en mètres)
DST
Gare de fret ou de service de l'infrastructure, dépôt (altitude en mètres)
eDST
Gare de fret fermée ou en projet (altitude en mètres)
exlBHF
Ancienne gare voyageurs restant ouverte au fret ; gare de bifurcation[1] (altitude en mètres)
STRq ABZgr
Bifurcation
exSTRq eABZgr
Bifurcation avec une ligne fermée
STRq KRZo
Saut-de-mouton (pont sur une autre ligne) (longueur en mètres)
STRq KRZu
Saut-de-mouton d'une autre ligne (passage inférieur) (longueur en mètres)
STRq KRZ
Croisement à niveau de deux lignes
STRq TBHFo
Gare établie au croisement de deux lignes à des niveaux différents[1] (altitude en mètres)
STR+l ABZgr+r
Triangle (bifurcation et raccordement évitant un rebroussement)
BHF-L BHF-R
Gare voyageurs établie sur deux lignes différentes[1] (altitude en mètres)
BHF
BHF
Correspondance entre deux gares voyageurs, chacune établie sur une ligne différente
LSTR STR
Ligne (à gauche) se poursuivant en dehors du schéma vers (gare, lieu)
ABZgnl nKBSTeq
Embranchement particulier (EP)
BRÜCKE
Viaduc (longueur en mètres)
WASSERq WBRÜCKE WASSERq
Viaduc sur un cours d'eau (longueur en mètres)
WASSERq WBRÜCKE1 WASSERq
Pont sur un cours d'eau (longueur en mètres)
TUNNEL1
Tunnel (longueur en mètres)
WASSERq WTUNNEL1 WASSERq
Tunnel sous un cours d'eau (longueur en mètres)
CSTR
Ligne en déblai
hSTRa
Début de ligne surélevée
hSTR
Ligne surélevée (exemple : long viaduc) (longueur en mètres)
hSTRe
Fin de ligne surélevée
DSTR
Ligne en remblai
GIPl
Faîte (point culminant) de la ligne
SKRZ-Ao
Pont sur une autoroute (longueur en mètres)
SKRZ-Au
Passage sous une autoroute (longueur en mètres)
KMW
123,594
98,76
Changement du chaînage des points kilométriques (PK)
GRZq GRZq+ZOLL GRZq
Frontière nationale
STR+GRZq
Limite administrative principale (exemple : département)
FLUG BHF
Gare voyageurs en correspondance avec un aéroport
FUNI BHF
Gare voyageurs en correspondance avec un funiculaire
BOOT BHF
Gare voyageurs en correspondance avec un service de ferry
lDAMPF BHF
Gare voyageurs à usage exclusif d'un service ferroviaire touristique (ou partagé avec celui-ci, sur la même ligne)
STR-R
STR-L
Sous-station (poste électrique alimentant les caténaires)
SEC2
Section neutre ou de séparation (caténaire non alimentée)
SEC1
Fin de la caténaire (limite d'électrification de la ligne)
STRf
Voie unique unidirectionnelle
PRSl
Poste d'aiguillage
BUE
Passage à niveau (route ou autre)[2]
ENDEe
xxx,xxx Fin de ligne (heurtoir)
  1. a, b, c, d et e Dans les schémas, une gare en cul-de-sac ou de bifurcation, ou encore établie simultanément sur deux lignes différentes, a son nom mentionné en caractères gras.
  2. La plupart des lignes ferroviaires comportent de très nombreux passages à niveau, parfois plus de 100 ; il convient donc, afin d'éviter une longueur particulièrement excessive des schémas (qui sont assez souvent d'une taille déjà importante), de ne pas les mentionner.

Modèles internationaux[modifier le code]

Chaque ligne de schéma doit être créée par l’un des modèles {{BS1bis}} à {{BS9bis}}, précédée d’un retour chariot. La syntaxe générale de ces modèles est la suivante :

{{BS#bis|ID1|ID2|…|ID#|PK|titre|remarque1|remarque2}}

Où les ID1 à ID# correspondent aux icônes à aligner sur la ligne de gauche à droite, PK au point kilométrique correspondant à la ligne, titre au texte descriptif de la ligne à afficher en grand, remarque1 à première remarque affichée en petit juste après le titre, et remarque2 à une deuxième remarque alignée à droite. Chacun de ces paramètres est facultatif ; et il doit y avoir autant d’ID que le modèle choisi l’impose.

Chaque icône a un identifiant international, obtenu par l’abréviation de termes Anglais et Allemands. Par exemple, l’icône Modèle:BS-alt (BHF) correspond à une gare, et l’icône Modèle:BS-alt (WBRÜCKE) à un pont. Pour fonctionner, les icônes doivent avoir été importées sur Wikimedia Commons sous le titre File:BSicon nom.svg. L’icône Modèle:BS-alt (leer) laisse un espace vide ; il est aussi possible de ne rien écrire.

La création de schémas est rendue possible par le centrage des icônes et l’espacement nul entre les lignes et les colonnes. Les icônes sont donc réglées pour coïncider parfaitement : la ligne est par exemple centrée et a une largeur de 100px. Ainsi, chaque icône fait normalement la même hauteur, la même largeur (à l’exception des icônes des catégories étroite et large dont l’usage est déconseillé sur cette version de Wikipédia).

{{BS-header|Schéma de la crémaillère de Langres}}
{{BS-table|affichage=déroulé}}
{{BS3bis|LSTRq|BHFq|LSTRq||Langres-Marne||[[Ligne 4 (Est)|Ligne Paris-Belfort]]}}
{{BS3bis||uexKBHFa||0,000|Gare basse}}
{{BS3bis||uexHST|||Langres Saint-Gilles}}
{{BS3bis||uexKBHFe||1,500|Gare haute|(Langres-Ville)}}
{{BS-table-fin}}
{{BS-fin}}

donne :

Schéma de la crémaillère de Langres
Schéma de la ligne
LSTRq BHFq LSTRq
Langres-Marne Ligne Paris-Belfort
uexKBHFa
0,000 Gare basse
uexHST
Langres Saint-Gilles
uexKBHFe
1,500 Gare haute (Langres-Ville)

À noter que les modèles permettent la superposition d’icônes. Pour cela, si l’on souhaite insérer des icônes sur ou sous l’icône # :

  • Le paramètre O# prend l’icône à ajouter au-dessus
  • Le paramètre O#2 prend une icône à superposer encore au-dessus
  • Au contraire, le paramètre U# prend le nom d’une icône à insérer en-dessous
  • Et le paramètre U#2 une icône à placer sous U#.

Par ailleurs, il est possible de régler en détail la taille des icônes. Par défaut, celles-ci ont une hauteur de 20px, réglée par le modèle {{BSpx}}, mais il est possible de la changer : le paramètre optionnel PX règle la hauteur de toutes les icônes de la ligne, et les paramètres PX# les hauteurs de chaque icône séparément.

Ainsi, l’icône ci-dessous est obtenue à partir de Modèle:BS-alt (BHF) sous laquelle sont ajoutées Modèle:BS-alt (fSTR) et Modèle:BS-alt (uvSTR). On superpose à l’ensemble Modèle:BS-alt (HUB01) et Modèle:BS-alt (num1l), et on règle la hauteur à 200px.

Superposition d’icônes
{{BS-header}}
{{BS-table|affichage=déroulé}}
{{BS1bis|lBHF|U12=uvSTR|U1=fSTR|O1=lHUB|O12=num1l|PX1=200px}}
{{BS-table-fin}}
{{BS-fin}}
{{{1}}}
Schéma de la ligne
lBHF
lHUB
num1l
uvSTR

À noter cependant que la plupart des combinaisons utilisées en pratique existent déjà. Il est donc déconseillé d’abuser de la superposition d’icônes, sauf dans quelques cas comme l’utilisation d’icônes HUB. Par ailleurs, il n’est possible d’utiliser U#2 que si U# est rempli, O#2 que si O# est rempli, O# et U3 que si # est rempli. Si vous voulez superposer des icônes vides, il faut donc utiliser Modèle:BS-alt (leer).

Modèles francophones[modifier le code]

Du temps où les modèles BS ont été implantés sur fr.wikipedia.org, les modèles ont été simplifiés et réglés pour prendre des identifiants francophones. Ainsi, les modèles {{BS1}} à {{BS4}} fonctionnent de la même manière que leurs homologues internationaux {{BS1bis}} à {{BS4bis}}, mais prennent des identifiants dérivés du français et ne permettent ni la superposition, ni le réglage de la taille des icônes.

Surtout, en raison de problèmes interchangeabilité (il faut créer un nouveau modèle par icône), ces modèles sont obsolètes et ne devraient plus être utilisés.

Autres modèles[modifier le code]

Le modèle {{BSkm}} s’utilise dans le champ PK pour indiquer un changement d’origine du chaînage. Il prend comme arguments le premier PK à afficher et le second.

Le modèle {{BS chaînage}} s’utilise en tête de schéma pour indiquer l’origine du chaînage. Il prend jusqu’à cinq arguments : l’origine du chaînage (obligatoire), un premier point par où il passe en cas de confusion possible, un second, etc. (facultatifs).

Les modèles {{BS1ebis}} à {{BS5ebis}} fonctionnent comme les {{BS1bis}} à {{BS5bis}} mais affichent le texte d’une autre couleur (      grey) pour indiquer que l’élément est hors-service, inutilisé ou déclassé.

Le modèle {{BSe}} fonctionne de la même manière que {{BS1ebis}}, mais ajoute automatiquement la lettre « e » devant le nom des icônes.

Le modèle {{BS-overlap}} règle la disposition des icônes.

Les modèles LCF permettent de convertir les identifiants francophones en identifiants internationaux.

Le modèle {{BSicon quote}} permet d’indiquer le nom et le rendu d’une icône.

Le modèle {{BSpx}} règle la hauteur par défaut des icônes, à savoir 20px.

Légende[modifier le code]

Conventions[modifier le code]

Catalogue[modifier le code]