Volant (sport)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Volants de badminton en plumes.
Volant de badminton en plastique.

Le volant désigne au badminton le projectile que des joueurs se renvoient à l’aide de raquettes. Au Québec et au Nouveau-Brunswick, on le nomme parfois en langage familier moineau. Il est constitué d’une tête, demi-sphère généralement en liège, et d’une jupe, empennage en plume. Le volant en plume est toujours le volant utilisé en compétition. Cependant, avec l’arrivée des matières plastiques, les plumes ont été remplacées par ce matériau afin d’améliorer la durée de vie du projectile pour la pratique de loisir[1].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Un volant traditionnel pèse entre 4.74 et 5.50 g, et est fait avec 16 plumes mesurant entre 62 et 70 mm[2]; le diamètre extérieur mesure entre 58 et 68 mm. Les plumes sont habituellement d'oie ou éventuellement de canard, et doivent provenir toutes de l'aile droite ou de l'aile gauche, sans mélanger les deux[3].

La forme de la trajectoire du volant en plume est de type parachute, tandis que la forme de la trajectoire du volant en plastique est de type parabolique.

Le premier volant moderne fut un bouchon de champagne garni de plumes ; cela se passa à la fin du XIXe siècle en Angleterre à Badminton House.

En anglais, volant se dit shuttlecock.

Le volant du pilou[modifier | modifier le code]

Le pilou est un jeu de jonglage propre à Nice (Côte d’Azur) et à son arrière-pays qui se pratique avec un volant constitué d’une pièce de monnaie trouée de 25 centimes de l’entre-deux-guerres (type Lindauer) dans laquelle on coince un bout de tissu, de papier ou de plastique.[réf. nécessaire]

Notes et références[modifier | modifier le code]