Veuglaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le veuglaire (du néerlandais « vogelaer », canon à tirer les oiseaux, de « vogel », oiseau) est une pièce d'artillerie des XIVe siècle et XVe siècle se chargeant par la culasse[1]. Ces « bouches à feu » étaient appelées acquéraux, sarres ou spiroles, et plus tard veuglaires,

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Ces premiers canons étaient longs, minces, fabriqués au moyen de douves de fer, ou fondues en fer ou en cuivre, renforcés de distance en distance d’anneaux de fer, et transportés à dos de mulet ou sur des chariots[2]. Il est plus long, de petit calibre et moins puissant que la bombarde. Son tir est imprécis.

Veuglaire du XVe siècle

Notes et références[modifier | modifier le code]