Utilisateur:Collectifpdc/Brouillon

    Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

    William A. « Bill » Ninacs est un comptable de formation initiale devenu militant du mouvement communautaire québécois et international, auprès de qui il est devenu une référence majeure et une inspiration comme consultant, chercheur et formateur. Il est né le 25 mars 1946, à Welland, en Ontario et est décédé le 4 décembre 2021, à Victoriaville, où il a vécu les 50 dernières années de sa vie.

    Son parcours professionnel est à la fois foisonnant et atypique, incluant des postes de gestionnaire dans les secteurs public et privé ainsi qu’une vaste expérience dans les secteurs communautaire et coopératif, où il a contribué à mettre sur pied et à soutenir des nombreux groupes populaires et de services, des coopératives de consommation et de travail, et d’autres organismes à vocation sociale. Il a été actif sur le plan du développement économique communautaire (DÉC) au Canada pendant plus de 25 ans, notamment en tant que coordonnateur de la première corporation de développement communautaire (CDC) au Québec (CDC des Bois-Francs) et comme codirecteur du Réseau canadien de DÉC. Une série de capsules vidéo a d'ailleurs été produite pour partager ses principales idées.

    Titulaire d’un doctorat (Ph. D.) en service social de l’Université Laval, d’une maîtrise en développement économique communautaire (M. Sc.) du New Hampshire College [aujourd’hui Southern New Hampshire University] et d’un baccalauréat en commerce (B. Com.) de l’Université d’Ottawa, il a contribué au développement des connaissances et des pratiques dans de nombreux domaines pendant plus de 30 ans : développement économique communautaire, économie sociale et solidaire, empowerment, mobilisation et développement des communautés locales pour nommer les principaux. Il a publié plusieurs travaux autour de ces sujets tant en français qu’en anglais. Sa situation de personne vivant avec plusieurs handicaps l’a amené à militer dans de nombreux mouvements de défense des droits des personnes handicapées et dans plusieurs organisations œuvrant à construire plus de justice sociale pour ceux et celles ayant un accès moindre ou inexistant aux ressources et au pouvoir. Atteint de la maladie Charcot-Marie-Tooth (neuropathie héréditaire sensitivo-motrice dégénérative), ses handicaps l’ont obligé à utiliser différents équipements de plus en plus lourds et complexes. Doublés de son parcours professionnel et militant hors du commun, ses nombreux handicaps l’ont aussi amené à avoir une vision singulière sur le monde et un apport unique qui lui sont largement reconnus par ses pairs. En effet, d’aucuns lui reconnaissent une logique argumentaire certes solide, mais surtout, souvent surprenante, avec un angle d’approche différent, toujours teinté de pragmatisme, appuyé sur une démarche inductive rigoureuse. Via l’ensemble de son action professionnelle et militante, il a constamment cherché à contribuer au changement des politiques et des pratiques sociales, notamment celles en lien avec la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale, par l’augmentation du pouvoir d'agir des personnes, des organisations et des communautés afin qu'elles puissent exercer un contrôle sur les ressources qu’elles requièrent pour assurer leur épanouissement et leur bien-être.

    Parcours personnel  [modifier | modifier le code]

    Issu d’une famille de trois enfants (un frère et une sœur), William A. (Arnold) Ninacs, Bill pour les intimes, a vécu son enfance et son adolescence en Ontario. D’une mère québécoise et d’un père roumain, il a vécu avec ses grands-parents maternels jusqu’à l’âge de neuf ans. Par la suite, il a vécu avec sa mère, son frère et sa sœur dans des conditions difficiles sur le plan économique, sa mère essayant de joindre les deux bouts en travaillant comme adjointe administrative. Il conservera de nombreux apprentissages de cette période. Il y développe les bases de ses réflexions sur la justice et la solidarité grâce à la grande fierté de sa mère qui tient fortement à sa dignité, refusant toute aide qu’elle n’a pas sollicitée.

    D’un premier mariage en 1968 qui dure jusqu’en 1984, il aura 2 enfants. C’est en 1969 qu’on lui diagnostique la maladie Charcot-Marie-Tooth. Il comprendra dès lors que ses handicaps physiques ne vont que s’accentuer à travers les années. Son frère et sa sœur partagent la même maladie et en décèdent avant lui.

    C’est en 1975, alors qu’il enseigne l’anglais pour financer ses activités communautaires, qu’il rencontre sa seconde compagne de vie, Ghislaine Tourigny, infirmière. Elle sera son accompagnatrice dévouée jusqu’à son décès, en 2021, partageant non seulement son quotidien et les multiples soins requis par sa condition physique, mais aussi leurs nombreux voyages, tant d’agrément (au Costa Rica notamment) que pour le travail.

    Parcours professionnel[modifier | modifier le code]

    Bill Ninacs a amorcé sa carrière en 1966 dans un cabinet pancanadien d’experts-comptables. Il y a notamment acquis le langage des affaires et la capacité de communiquer avec tous les niveaux d’une entreprise. Il a par la suite occupé divers postes dans le secteur privé où il a développé ses compétences dans les champs de la comptabilité et la gestion financière, la gestion des ressources humaines et la planification stratégique.

    En 1975, à la suite d’une rencontre marquante avec le prête ouvrier Raymond Roy (étincelle de son engagement communautaire) et après une réflexion fondamentale sur sa mission de vie lors d’un séjour à l’abbaye Saint-Benoît-du-Lac, il se consacre entièrement à l’action communautaire dans sa patrie adoptive, les Bois-Francs. Bien que son souci de justice sociale ait toujours été là, c’est après cette rencontre qu’il deviendra prédominant. Sa mission de vie sera désormais la suivante :

    «  Je voudrais mettre mes talents, connaissances et capacités au service des personnes qui en ont le plus besoin [par opposition aux familles riches qui l’employaient dans leurs compagnies à ce moment-là], tout en retirant suffisamment de revenus pour me permettre de vivre — moi et ma famille — d’une façon relativement confortable (par opposition à la pauvreté de mon adolescence)  ».

    Dans cette optique, il créera notamment un bureau de vérificateurs-comptables afin d’aider les groupes communautaires et les coopératives à acquérir des habiletés en gestion et il enseignera aux adultes, ce qui lui permettra de financer ses multiples activités militantes. Il y développera une solide expérience en accompagnement de projets de développement social ainsi qu’une bonne compréhension des processus d’apprentissage des adultes appauvris.

    Au début des années 1980, il devient directeur adjoint fondateur du CLSC Suzor-Coté. Il y élabore tous les systèmes administratifs ainsi que toutes les procédures de gestion des ressources humaines, financières et matérielles, y effectue l’intégration et la relocalisation des activités de quatre organismes et y administre quatre conventions collectives (six unités syndicales) avec un seul grief en trois ans. Il collabore activement à la mise sur pied de plusieurs organismes communautaires et coopératifs.

    En 1985, il retrouve le mouvement communautaire à titre de coordonnateur de la première corporation de développement communautaire québécoise (CDC des Bois-Francs). Parmi les nombreux projets qu’il y concrétise, notons l’organisation du 1er colloque provincial sur le développement communautaire qui a fait école (Fais-moi signe de changement, 1986) et la réalisation de la Place communautaire Rita-Saint-Pierre, un édifice cédé par la Ville de Victoriaville qui abrite, en 2022, 33 organismes et qui permet le partage d’informations, d’expertises et de ressources.

    En 1990, il réoriente son action vers le champ de la consultation, de la formation et de la recherche, d’abord comme travailleur autonome et ensuite en créant - avec ses acolytes Ginette Genois et Richard Leroux qu’il côtoie notamment à travers leur implication commune à l’Association communautaire d’économie familiale (ACEF) de Victoriaville [aujourd’hui ACEF des Bois-Francs] - la Coopérative de consultation en développement La Clé. Leur objectif était d’approfondir leurs connaissances et de les partager pour qu’elles soient concrètement utiles au développement des personnes, des organisations et des milieux, mais également d’offrir des activités de recherche et d’accompagnement en dehors des grands centres urbains et des centres universitaires.

    Au fil des années, Bill Ninacs a notamment été le président de l’Institut de formation en développement économique communautaire et membre fondateur de plusieurs organisations. Mentionnons spécialement le Conseil québécois de développement social (qui n’existe plus aujourd’hui), le parti politique Québec solidaire (dont il a été le candidat dans sa circonscription aux élections provinciales de 2007 et de 2008), le Centre d’appui au pouvoir d’agir des communautés locales (agissant sous le nom de Communagir), le Collectif des partenaires en développement des communautés [1]et la Coopérative de consultation en développement La Clé (qui a fermé ses portes en 2020 après plus de 25 ans d’activité). C’est notamment à travers les divers mandats réalisés par La Clé que ses travaux ont largement rayonné, au-delà des frontières du Québec et du Canada.

    Sur le plan de l’enseignement, en plus de plusieurs cours de niveau collégial dans divers établissements dans les années 1970, il a enseigné le développement d’entreprises pendant huit ans au New Hampshire (1991-1998), l’entrepreneuriat social à l’Université Concordia (2000-2001), programme de 2e cycle en DÉC qu’il a contribué à monter ainsi que divers cours à l’Université Laval comme professeur associé (2004-2007). Il a également donné de très nombreuses formations et conférences, spécialement sur l’empowerment, partout au Québec, au Canada et dans d’autres pays (France, Taïwan, États-Unis…).

    Développement Économique Communautaire (DÉC) et Empowerment[modifier | modifier le code]

    Dans le prolongement de ses engagements militants envers les personnes appauvries et de sa pratique de consultant-formateur dans le champ de l’action communautaire autonome, Bill Ninacs a apporté au Québec et à l’étranger une contribution d’exception dans le développement de la recherche et de la promotion de l’approche du développement économique communautaire (DÉC) et dans l’exploration et la mise en valeur d’une vision renouvelée de l’empowerment.

    Ces deux approches seront pour lui les éléments clé d’une stratégie intégrée de lutte à la pauvreté par la recherche de l’insertion sociale des personnes appauvries mettant en interaction l’action sur le plan économique et le développement social, la promotion de l’autonomisation individuelle à travers l’action collective, le développement des communautés locales et l’action de défense de droits et de changement social structurel.

    Il aborde le DÉC – qu’il  finira par désigner sous le terme de développement solidaire – vers la fin des années 80, à partir de travaux de recherche auxquels il a été associé sur les initiatives locales émergentes de revitalisation de communautés appauvries et de territoires en déclin, sur les cuisines collectives et la sécurité alimentaire. Pour Ninacs, ce terrain de recherche sera le déclencheur d’une démarche inductive l‘amenant, à partir de ces pratiques de DÉC et leurs liens avec la pratique d’organisation communautaire en travail social, à repositionner celles-ci comme approche permettant de mieux répondre aux besoins des personnes et communautés appauvries et exclues. L’action intersectorielle concertée des différents acteurs intervenant à divers niveaux et secteurs à l’échelle d’un territoire local – ou vécu – constitue pour lui la matrice à partir de laquelle un mouvement de DÉC peut enclencher, avec comme finalité et processus, dans un mouvement interactif,  l’empowerment à la fois des personnes appauvries et exclues, des organisations communautaires qui les encadrent et de leur communauté définie par ses caractéristiques territoriales, identitaires ou d’intérêts.

    Dans un véritable processus d’empowerment, les dimensions personnelles de croissance sont certes importantes, dans la mesure où elles peuvent être complétées par des connaissances et une capacité d’action sur le fonctionnement social au plan de l’organisation qui fait le pont entre l’individu et la communauté, qu’elle nourrit et qui la supporte. Le développement de la conscience critique et de la citoyenneté constitue le résultat à rechercher dans tout véritable processus d’empowerment agissant à travers une démarche de DÉC visant l’insertion sociale des personnes appauvries et du renforcement des actifs communautaires.

    Le même type de composantes constitue l’essence de l’empowerment communautaire, dont l’issue est le développement du capital communautaire. Pour Ninacs, celui-ci se distingue par son caractère de partage collectif généré par le sens de la citoyenneté incarné par ses membres individuels et organisationnels.

    Cette articulation conceptuelle de l’empowerment définie par Ninacs constitue un idéal-type difficile à retrouver en intégralité dans les pratiques terrain, dépendant des situations singulières des individus et des conditions de pratique des organisations. Elle fournit toutefois un cadre de références et d’analyse globale des pratiques de lutte à la pauvreté et de DÉC, orientées vers un véritable développement du pouvoir d’agir des personnes et des territoires appauvris et exclus.

    Bourses, prix et distinctions[modifier | modifier le code]

    Université d’Ottawa (1963-1966) : bourse d’études de la compagnie Union Carbide

    Association des écrivains du Centre du Québec (Drummondville - 1988) : mention honorable pour la nouvelle « La journée au centre d’achats »

    Société Saint-Jean Baptiste (diocèse de Nicolet - 1989) : Prix Joseph-Éna Girouard

    New Hampshire College (1991) : Award for academic excellence

    Santé et Bien-être social Canada (1993) : Bourse Novia Hébert Carter (seul boursier)

    Association des universités et collèges du Canada (1994; 1995) : programme Semaine nationale pour l’intégration des personnes handicapées (seul boursier québécois)

    Développement des ressources humaines Canada / Santé et Bien-être social Canada (1994-1996) : bourse de perfectionnement en bien-être social

    Université Laval (1994-1996) : Fonds de soutien du revenu, doctorat en service social

    La Tribune (Sherbrooke - 1996) : Personnalité de Chez Nous / Mérite estrien

    Maclean’s (Toronto - 1996) : Local Heroes

    Placide Gaboury (Montréal - 1997) : sujet de Pas la charité, mais le partage, Québecor

    Fonds Simone-Paré (1998) : subvention d’appui aux études

    Fonds Georges-Henri Lévesque : bourse d’allocations de frais de recherche (1996-1997); bourse de fin d’études de doctorat (1998-1999)

    Le Nouvelliste (Trois-Rivières - 2002) : Tête d’affiche

    Institut de réadaptation en déficience physique (Québec - 2006) : mention d’honneur pour ses réalisations en tant que personne handicapée

    Alain Gagné (Danville - 2007) : portrait dans le cadre de l’exposition « Les Bâtisseurs de Victoriaville »

    Ville de Victoriaville (2012) : Ordre Victorien

    Fondation Solidarité Jeunesse (Victoriaville - 2014) : une des 30 personnalités retenues dans le livre Habiter son chemin d’Ariane Desrochers, Les carnets de Dame Plume

    Fondation Lucie et André Chagnon (2019) : Programme de résidence William Ninacs en philanthropie

    Ville de Victoriaville (2020) : Mention ambassadeur Victoriaville ville inclusive

    Fondation Lucie et André Chagnon et Ville de Victoriaville (2021) : site Web et série de huit vidéos « Bill Ninacs, militant du développement solidaire »

    Réseau canadien de développement économique communautaire (2021) : Prix Plus forts ensemble

    Collectif des partenaires en développement des communautés (2021) : dédicace de la bande dessinée historique Construire ensemble, Opération veille et soutien stratégiques

    Publications[modifier | modifier le code]

    William A. "Bill" Ninacs est auteur ou coauteur d’une centaine de publications dont près de 30 livres, chapitres de livres, ou articles dans des revues scientifiques. Ces publications sont disponibles gratuitement ici : https://www.passerelles.quebec/Ninacs-FR

    Ninacs, W. A. (2018).  Démarche de consultation de la Fondation Chagnon sur ses orientations philanthropiques : réflexions sur les réseaux, document de travail produit pour la Fondation Lucie et André Chagnon, non publié, 54 pages.

    Ninacs, W. A. (2017).  Enseignement supérieur accru à Victoriaville : document de travail exploratoire, document de travail produit pour la Ville de Victoriaville, non publié, 28 pages.

    Ninacs, W. A. (2016). « Le communautaire dans la santé » dans V. Desgroseilliers, N. Vonarx, A. Guichard et B. Roy. La santé communautaire en 4 actes : repères, acteurs, démarches et défis, Québec, Presses de l’Université Laval, 49-52. https://www.pulaval.com/produit/la-sante-communautaire-en-4-actes-reperes-acteurs-demarches-et-defis

    Ninacs, W. A. (2016).  Mémoire, présenté dans le cadre de la consultation sur la réussite éducative du Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, non publié, 26 pages.

    Ninacs, W. A. (2014).  Faits saillants de l’évolution du domaine de la mobilisation des communautés locales au Québec depuis 1985 : validation de la liste des événements produite le 31 octobre 2013, document de travail produit pour la Fondation Lucie et André Chagnon, non publié, 8 pages.

    Ninacs, W. A. (2013).  Faits saillants de l’évolution du domaine de la mobilisation des communautés locales au Québec depuis 1985, document de travail produit pour la Fondation Lucie et André Chagnon, non publié, 20 pages.

    Ninacs, W. A. (2013 [1996]).  L’animation sociale québécoise des années 1960 : enseignements pour l’intervention sociale de l’an 2000, Cahier no H-01 de la série sur l’histoire de l’organisation communautaire au Québec, Chaire de recherche du Canada en organisation communautaire, Gatineau, Université du Québec en Outaouais, 41 pages.

    Ninacs, W. A., avec la collaboration d’A. Bridault (2010).  Étude de l’évolution du champ d’action des corporations de développement communautaire depuis l’adoption de la Politique gouvernementale « L’action communautaire : une contribution essentielle à l’exercice de la citoyenneté et au développement social du Québec », rapport de recherche produit pour la Table nationale des corporations développement communautaires, non publié, 39 pages.  

    Ninacs, W. A. (2008).  Empowerment et intervention : développement de la capacité d’agir et de la solidarité, Québec, Presses de l’Université Laval, 140 pages. https://www.pulaval.com/produit/empowerment-et-intervention-developpement-de-la-capacite-d-agir-et-de-la-solidarite

    Ninacs, W. A. (2007).  Enjeux de l’empowerment comme approche stratégique des organismes soutenus par Centraide, document de réflexion produit pour Centraide du Grand Montréal, non publié, 25 pages.

    Ninacs, W. A. (2007).  « Préface » dans M. Arteau et L. Gaudreau, Empowerment : désirs et défis.  Récit d’une expérience d’insertion par le développement du pouvoir d’agir, Québec, Collectif québécois d’édition populaire, 8 pages.

    Ninacs, W. A. (2007).  Vers l’Institut de la mobilisation et du pouvoir d’agir des communautés territoriales (IMPACT) : survol des principaux éléments conceptuels, document de travail non publié, 14 pages.

    Ninacs, W. A., et R. Leroux (2007).  « Intersectoral Action and Empowerment: Keys to Ensuring Community Competence and Improving Public Health » dans C. Dumont et G. Kielhofner (sous la direction), Positive Approaches to Health, Hauppauge (New York), Nova Science Publishers, Inc., 169-185.  http://www.novapublishers.org/catalog/product_info.php?products_id=5819

    Ninacs, W. A., avec l’assistance de F. Gareau (2006).  La mobilisation des communautés locales : réflexions sur le positionnement stratégique du département Développement des enfants et des communautés de la Fondation Lucie et André Chagnon, document de travail produit pour la Fondation Lucie et André Chagnon, non publié, 23 pages.

    Girard, B. et W. A. Ninacs (2006).  La Fédération des coopératives du Nouveau-Québec, étude de cas, Ottawa, New Economy Development Group, 25 pages.

    Girard, B. et W. A. Ninacs (2005).  La Coopérative d’énergie renouvelable de Lamèque ltée, étude de cas, Ottawa, New Economy Development Group, 26 pages.

    Girard, B. et W. A. Ninacs (2005).  Les initiatives coopératives de Saint-Camille : soins de santé à domicile, habitation et développement rural, étude de cas, Ottawa, New Economy Development Group, 27 pages.

    W. A. Ninacs (2005).  Quelques concepts associés au développement économique communautaire, document de travail produit pour le Réseau de développement économique et d’employabilité, Victoriaville, Coopérative de consultation en développement La Clé, non publié, 19 pages.

    Ninacs, W. A. (2004).  Summary of Recent Changes to Québec Poverty Reduction and Family Support Policies, Ottawa, Caledon Institute of Social Policy, 20 pages.

    Gareau, F. et W. A. Ninacs (2004).  Review of French-Language Literature on Concepts Related to Social Inclusion, document de travail produit pour le Réseau canadien de développement économique communautaire, non publié, 34 pages.

    Ninacs, W. A., with the collaboration of F. Gareau (2003). ÉCOF-CÉDEC de Trois-Rivières: Case Study, Ottawa, Caledon Institute of Social Policy, 18 pages.

    Ninacs, W. A., with the collaboration of F. Gareau (2003). The Lanaudière Table of Partners for Social Development; A Case Study, Ottawa, Caledon Institute of Social Policy, 16 pages.

    Ninacs, W. A., with the collaboration of F. Gareau (2003). Renaissance Montréal: Case Study, Ottawa, Caledon Institute of Social Policy, 18 pages.

    Ninacs, W. A., with the collaboration of F. Gareau and A.-M. Béliveau (2003). The Collective for a Poverty-Free Quebec: Case Study, Ottawa, Caledon Institute of Social Policy, 21 pages.

    Ninacs, W, A., avec la collaboration de F. Gareau et de R. Downing (2003).  Financement des initiatives communautaires de développement en milieu rural : profils d’instruments utilisés pour le financement des initiatives communautaires de développement en milieu rural dans divers pays industrialisés, monographie produite pour le Secrétariat rural, Agriculture et Agroalimentaire Canada, Victoria (Colombie-Britannique), Réseau canadien de développement économique communautaire, 89 pages.  

    Ninacs, W, A., with assistance from F. Gareau and R. Downing (2003).  Financing Community-Based Rural Development: Profiles of the Prevalent Instruments Used to Finance Community-Based Rural.

    Development in Various Industrialised Countries, paper produced for the Rural Secretariat (Agriculture and Agri-Food Canada), Canadian CED Network, 80 pages.

    Ninacs, W. A. (2003). L’empowerment et l’intervention sociale : bibliographie sélective, Montréal, Centre de documentation sur l’éducation des adultes et la condition féminine (CDÉACF), 16 pages.

    Ninacs, W. A. (2003). L’empowerment et l’intervention sociale : document d’accompagnement, Journées d’animation 2003 sur l’empowerment en lien avec la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale, Montréal, Centre de documentation sur l’éducation des adultes et la condition féminine (CDÉACF), 46 pages.

    Ninacs, W. A. (2003).  « Objectives and Rationale » dans T. Aricanli (Editor), Setting Economic Policy to Achieve Social Goals: Proceedings of the National CED Symposium, organisé par la School of Community Economic Development du Southern New Hampshire University, Manchester (New Hampshire), Community Economic Development Press, 1-10.

    Ninacs, W. A. (2003).  « Synthesis » dans T. Aricanli (Editor), Setting Economic Policy to Achieve Social Goals: Proceedings of the National CED Symposium, organisé par la School of Community Economic Development du Southern New Hampshire University, Manchester (New Hampshire), Community Economic Development Press, 215-220.

    Ninacs, W. A. (2003).  Community-based Poverty Reduction: The Québec Experience — Background Information, Ottawa, Caledon Institute of Social Policy, 11 pages.

    Ninacs, W. A., avec la collaboration de F. Gareau (2003). Centraide du Grand Montréal : étude de cas, Ottawa, Caledon Institute of Social Policy, 19 pages.

    Ninacs, W. A., avec la collaboration de F. Gareau (2003). ÉCOF-CÉDEC de Trois-Rivières : étude de cas, Ottawa, Caledon Institute of Social Policy, 18 pages.

    Ninacs, W. A., avec la collaboration de F. Gareau (2003). La Table des partenaires du développement social de Lanaudière : étude de cas, Ottawa, Caledon Institute of Social Policy, 16 pages.

    Ninacs, W. A., avec la collaboration de F. Gareau (2003). Renaissance Montréal : étude de cas, Ottawa, Caledon Institute of Social Policy, 18 pages.

    Ninacs, W. A., avec la collaboration de F. Gareau et A.-M. Béliveau (2003). Le Collectif pour un Québec sans pauvreté : étude de cas, Ottawa, Caledon Institute of Social Policy, 21 pages.

    Ninacs, W. A., with the collaboration of F. Gareau (2003). Centraide of Greater Montreal: Case Study, Ottawa, Caledon Institute of Social Policy, 17 pages.

    Leroux, R. et W. A. Ninacs (sous la direction) (2002).  La santé des communautés : perspectives pour la contribution de la santé publique au développement social et au développement des communautés, Montréal, Institut national de santé publique du Québec, 50 pages.

    Leroux, R. et W. A. Ninacs avec l’assistance de M. Croteau, F. Gareau et M. Toye (2002).  Revue de littérature sur le développement social et le développement des communautés, Montréal, Institut national de santé publique du Québec, 42 pages.

    Ninacs, W. A. (2002).  Evaluation of the Second Phase of the Centre for Literacy of Québec’s Health Literacy Project at the Montreal General Hospital of the McGill University Health Center (MUHC) September 2001 to June 2002, Victoriaville, Coopérative de consultation en développement La Clé, 35 pages.

    Alonso, M. and W. A. Ninacs (2002).  Premier Tech and Canada Economic Development: Case Study of an Extremely Successful Partnership, Montréal, Economic Development Agency of Canada for Quebec Regions, 12 pages.

    Alonso, M. et W. A. Ninacs (2002).  Premier Tech et Développement économique Canada : étude d’un cas de partenariat fort bien réussi, Montréal, Développement économique Canada pour les régions du Québec, 14 pages.

    Ninacs, W. A. (2002).  « Le pouvoir dans la participation au développement local dans un contexte de mondialisation » dans M. Tremblay, P.-A. Tremblay et S. Tremblay (dir.), Développement local, économie sociale et démocratie, Sainte-Foy, Presses de l’Université du Québec, 15-40. https://www.puq.ca/catalogue/livres/developpement-local-economie-sociale-democratie-183.html

    Ninacs, W. A., et M. Toye (2002).  « Overview of Integration-through-Work Practices in Canada », Économie et Solidarités, Vol. 33, n° 1, 74-92.

    Ninacs, W. A. (2002).  Types et processus d’empowerment dans les initiatives de développement économique communautaire au Québec, thèse de doctorat, Sainte-Foy (Québec), École de service social, Université Laval, 332 pages.

    Ninacs, W, A., avec la collaboration de F Gareau (2002).  Financement des initiatives communautaires de développement en milieu rural : vue d’ensemble des enjeux et des défis liés aux stratégies et aux mécanismes les plus répandus pour le financement des initiatives communautaires de développement en milieu rural dans divers pays industrialisés, monographie produite pour le Secrétariat rural, Agriculture et Agroalimentaire Canada, Victoriaville, Coopérative de consultation en développement La Clé, 15 pages.

    Ninacs, W. A., avec la collaboration de M. Toye (2002).  A Review of the Theory and Practice of Social Economy/Économie Sociale in Canada, Ottawa, Social Research and Demonstration Corporation/Société de recherche sociale appliquée, 38 pages.

    Ninacs, W, A., et F. Gareau (2002).  La participation du secteur privé aux initiatives de développement économique communautaire au Québec, Montréal, Développement économique Canada, 53 pages.

    Ninacs, W. A. (2001).  Social Enterprise: A Tool for Social Development, unpublished working paper produced for the Institute of Management and Community Development, Concordia University, Montréal, and the International Development Research Centre, Ottawa, 28 pages.

    Ninacs, W. A., with assistance from F. Moreland (2001).  « Co-ops, the Social Economy, & CED in Québec », Making Waves, Vol. 12, N° 1, 17-20.

    Leroux, R., W. A. Ninacs et S. Racine (2000).  L’empowerment et l’action des Cuisines Collectives des Bois-Francs, Victoriaville, Cuisines Collectives des Bois-Francs, 111 pages.

    Ninacs, W. A. (2000).  « Le développement local : l’axe des valeurs communautaires » dans Tardif, F., Développement local : partenaires avec les femmes, actes des forums publics, Montréal, L’R des centres de femmes du Québec, 45-69.

    Ninacs, W. A. (2000).  Le mouvement communautaire, le développement local et l’action sur l’état de santé de la population, Montréal, Santé Canada, 34 pages.

    Ninacs, W. A., and M. Toye (2000).  Canadian Youth Service Organisations, New York, Ford Foundation, 51 pages.

    Ninacs, W. A., and M. Toye (2000).  Social Development Research, Policy and Practice: Common Usage of Key Concepts, working paper produced for Human Resources Development Canada, Ottawa, 31 pages.

    Lévesque, B., and W. A. Ninacs (2000). The Social Economy in Canada: The Quebec Experience in E. Shragge and J.-M. Fontan (Editors), Social Economy: International Debates and Perspectives, Montréal, Black Rose Books, 112-129. http://blackrosebooks.net/products/view/Social+Economy%3A+International+Debates+and+Perspectives/28406

    Ninacs, W. A. (2000).  « A Practitioner’s Perspective on the Social Economy in Québec » in E. Shragge and J.-M. Fontan (Editors), Social Economy: International Debates and Perspectives, Montréal, Black Rose Books, 130-158. http://blackrosebooks.net/products/view/Social+Economy%3A+International+Debates+and+Perspectives/28406

    Ninacs, W. A. (1998). L’économie sociale au Québec : le point de vue d’un praticien, Ottawa, Caledon Institute of Social Policy, 31 pages.

    Ninacs, W. A. (1998). The Social Economy in Québec, Ottawa, Caledon Institute of Social Policy, 4 pages.

    Ninacs, W. A. (1998).  « What is the Business of Business? », Making Waves, Vol. 9, N° 1, 19-22.

    Sherraden, M. S., and W. A. Ninacs (Editors) (1998).  Community Economic Development and Social Work, Binghamton (New York), The Haworth Press, Inc., 163 pages.  https://www.routledge.com/Community-Economic-Development-and-Social-Work/Sherraden-Ninacs/p/book/9781138971226

    Ninacs, W. A. (1997).  « Le service social et l’appauvrissement : vers une action renouvelée par le contrôle des ressources », Cahiers de recherche sociologique, n° 29, 759-77. https://www.erudit.org/en/journals/crs/1997-n29-crs1517745/1002676ar.pdf

    Genois, G., C. Lapointe, R. Leroux et W. A. Ninacs (1997).  La Corpo des Bois-Francs : signe de nouvelles solidarités, Victoriaville, Corporation de développement communautaire des Bois-Francs, 89 pages.

    Genois, G., C. Lapointe, R. Leroux et W. A. Ninacs (1997).  The Bois-Francs «Corpo»: Beacon of New Solidarity, Victoriaville, Corporation de développement communautaire des Bois-Francs, 84 pages.

    Lévesque, B. et W. A. Ninacs (1997).  L’économie sociale au Canada : l’expérience québécoise, Montréal, Les Publications de l’IFDÉC, 23 pages.

    Lévesque, B., and W. A. Ninacs (1997).  « The Social Economy in Canada:  The Québec Experience » dans Local Strategies for Employment and the Social Economy:  Proceedings of the Conference, Montréal, Les Publications de l’IFDÉC, 123-136.

    Ninacs, W. A. (1997).  « Conditions de réussite de la mise en œuvre de politiques et de dispositifs innovateurs en faveur de l’emploi et du développement local » dans Stratégies locales pour l’emploi et l’économie sociale : les actes du colloque, communication, colloque sous l’égide de Développement des ressources humaines Canada et Organisation de coopération et de développement économiques (OCDÉ), Montréal, Les publications de l’IFDÉC, 49-57.

    Ninacs, W. A. (1997).  « Le Manifeste de Carcassonne et sa lecture » dans M. Dinet, Territoires d’Avenir, Paris, UNADEL, 322-326 [parution originale dans Rapport de mission de la délégation québécoise à la convention Territoires d’Avenir, Montréal, Institut de formation en développement économique communautaire, 49-51].

    Ninacs, W. A. (1992).  Participation syndicale à diverses tables de concertation, aux États-Unis et au Canada hors Québec, en matière de développement régional, Montréal, Confédération des syndicats nationaux (CSN), 24 pages

    Ninacs, W. A. (1992). Réflexions sur le mouvement communautaire et le développement local et régional, communication, Université populaire d’été du Centre de formation populaire, Rawdon (Québec), non publié, 18 pages.

    Ninacs, W. A. (1991).  « Business Development as a CED Strategy », Making Waves, Vol. 2, N° 3, 7-12.

    Ninacs, W. A. (1991).  Solidarités à découvrir : l’enjeu du mouvement populaire, communication, diocèses de Nicolet et de Trois-Rivières, Nicolet (Québec), non publié, 12 pages.

    Ninacs, W. A. (1991).  « L’organisation communautaire en milieu semi-urbain/semi-rural », dans L. Doucet et L. Favreau (sous la direction), Théorie et pratiques en organisation communautaire, Sillery, Presses de l’Université du Québec, 257-272. https://www.puq.ca/catalogue/livres/theorie-pratiques-organisation-communautaire-40.html

    Ninacs, W. A. (1990).  « L’intervention communautaire : une alternative à l’intervention sociale », Revue canadienne de santé mentale communautaire, Vol. 9, n° 1, 75-96. https://www.cjcmh.com/action/doSearch?AllField=Ninacs&stemming=yes&publication


    Productions vidéo

    ANNÉE THÈME LIEN INTERNET
    2021 Conférence de presse de lancement de la série de 8 vidéos avec William A. "Bill" Ninacs https://www.victoriaville.ca/nouvelle/202110/4376/lancement-dune-serie-video-avec-bill-ninacs.aspx [2]
    2021 Introduction à la série https://billninacs.ca/project/mov1/
    2021 La bienveillance plutôt que la bienfaisance https://billninacs.ca/project/mov2/
    2021 Une vision de comptable avec ou sans chiffres https://billninacs.ca/project/mov3/
    2021 Une communauté ne s’autoanime pas https://billninacs.ca/project/mov4/
    2021 Le développement intégré : une responsabilité commune en plus d’être partagée https://billninacs.ca/project/mov5/
    2021 C’est moi qui dirige la manette de mon fauteuil roulant https://billninacs.ca/project/mov6/
    2021 L’énigme des 9 points et l’innovation https://billninacs.ca/project/mov7/
    2021 Parcours de vie https://billninacs.ca/project/mov8/
    2011 Les communautés locales et le mieux-être : mobilisation et compétence https://vimeo.com/30085570
    2011 Local Communities and Wellness https://vimeo.com/30096551
    2010 La communauté compétente : résiliente et empowered https://vimeo.com/30140234
    2010 The Competent Community: Resilient and Empowered https://vimeo.com/30101435
    2010 Mobilisation des communautés locales https://www.youtube.com/watch?v=Q2qfxlwEbQk&t=26s
    1. « Collectif des partenaires en développement des communautés », sur collectifpdc.org (consulté le )
    2. « Lancement d’une série vidéo avec Bill Ninacs », sur Ville de Victoriaville (consulté le )