Urinal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Urinal en céladon, Nankin, Chine (251).

En milieu hospitalier, l’urinal est l'équivalent du bassin de lit pour la miction.

Au Moyen Âge, l'urine est recueillie après le sommeil du patient dans ce flacon à base ronde pour que s’y déposent les sédiments, l'uroscopie (examen des urines à des fins de diagnostic médical) prenant principalement en compte les critères de la couleur, la substance, la quantité et les choses contenues dans l'échantillon urinaire[1].

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Laurence Moulinier-Brogi, L’uroscopie au Moyen Âge. Lire dans un verre la nature de l’homme, Honoré Champion,‎ 2012 (ISBN 978-2-7453-2305-7), p. 44

Sur les autres projets Wikimedia :