Urinal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Urinal en céladon, Nankin, Chine (251).

En milieu hospitalier, l’urinal est l'équivalent du bassin de lit pour la miction. Il est parfois appelé familièrement pistolet.

Étymologie admise, le médecin-mire « mire » les urines dans un « matula »[Note 1]

Le matula est un urinal de verre utilisé au Moyen Âge pour l'examen visuel des urines.

Au Moyen Âge, l'urine est recueillie après le sommeil du patient dans ce flacon à base ronde pour que s’y déposent les sédiments, l'uroscopie (examen des urines à des fins de diagnostic médical) prenant principalement en compte les critères de la couleur, la substance, la quantité et les choses contenues dans l'échantillon urinaire[1].

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Nombre d'enluminures médiévales représentent un médecin examinant les urines. Le « Mieureur d'urines (urologie)» est ensuite un thème pictural. Cf L'ancêtre du biologiste : le mireur d'urines. Jean Cheymol. Rueil-Malmaison, Laboratoires Geigy, 1973

Références[modifier | modifier le code]

  1. Laurence Moulinier-Brogi, L’uroscopie au Moyen Âge. Lire dans un verre la nature de l’homme, Honoré Champion, (ISBN 978-2-7453-2305-7), p. 44

Sur les autres projets Wikimedia :