UGK Records

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
UGK Records
Fondation 2005
Disparition Inactif depuis 2007[1]
Fondateur Bun B, Pimp C
Genre Hip-hop, Dirty South
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Siège Port Arthur, Texas

UGK Records est un label discographique de hip-hop américain, situé à Port Arthur, au Texas. Il est fondé en fin 2005 par Pimp C après sa libération de prison sur parole. Après la mort du rappeur, UGK annonce son inactivité pendant une durée indéterminée en 2007. La plupart des artistes de UGK Records viennent du sud des États-Unis.

Histoire[modifier | modifier le code]

UGK Records est fondé en fin 2005 par Pimp C après sa libération de prison sur parole. Le label est considéré par la presse spécialisée comme l'une des importantes forces de la scène Dirty South[1]. Pour le membre Bun B, « UGK a eu un long parcours à succès, avec beaucoup de hauts et de bas, mais au final, on est toujours là [...][2]. »

Après le décès de Pimp C, le label annonce une inactivité à durée indéterminée[1]. Le rappeur était en procédure de négociation pour trouver une maison de disques lors de sa mort dans une chambre d'hôtel à Los Angeles en décembre 2007. Peu de temps après son décès, UGK est nommé pour un Grammy dans la catégorie de « meilleure collaboration de rap » sur la chanson Int’l Players Anthem, en featuring avec Outkast[3],[4].

En 2011, Byron Amos, vice-président d'UGK Records, se présente en tant que candidat aux élections Atlanta Public Schools[5]. Des vidéos de son passé au label, cependant, lui fait perdre le soutien de plusieurs professeurs[6]. Il sera jeté des élections[7]. En 2013, Ivory P, membre du label, est arrêté pour trafic illégal d'être humain[1],[8].

Artistes[modifier | modifier le code]

  • Vicious (ou E-Vicious)
  • Hezeleo
  • DJ B-Do
  • TOE (ou T.O.E. ou Young T.O.E.)
  • XVII
  • Big Bubb
  • Bankroll Jonez
  • Ivory P
  • Young Kilo de Middl Fngz
  • Bad Azz Bam de Middl Fngz
  • Bandit de Middl Fngz
  • Mddl Fngz
  • X-Mob

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) K.B. Tindal, « Ivory P, a former UGK associate, arrested for human trafficking », sur HipHopVibe, (consulté le 12 mars 2016).
  2. (en) « Bun B Memorializes Pimp C With Final UGK Album », sur Billboard, (consulté le 12 mars 2016).
  3. (en) « Pimp C Died From Accidental Cough-Medicine Overdose, Sleep Condition: Autopsy », sur MTV News, (consulté le 12 mars 2016).
  4. (en) « Kanye West, Amy Winehouse, Foo Fighters, Jay-Z, Justin Score Big Grammy Nominations », sur MTV News, (consulté le 12 mars 2016).
  5. (en) « Byron Amos’ UGK affiliation should not hinder Current Career », sur HipHopVibe, (consulté le 12 mars 2016).
  6. (en) « Byron Amos, former UGK Records’ executive, loses political support over Past Affiliation », sur HipHopVibe, (consulté le 12 mars 2016).
  7. (en) « Teachers Union Rejects Candidate Over UGK Affiliation », sur BET, (consulté le 12 mars 2016).
  8. (en) « Former UGK Affiliate Ivory P Arrested For Human Trafficking », sur HipHopDX, (consulté le 12 mars 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]