Tunnel de Soumagne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Tunnel de Soumagne
image illustrative de l’article Tunnel de Soumagne
Entrée du Tunnel à Vaux-sous-Chèvremont

Géographie
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Itinéraire LGV 3
Traversée plateau de Herve
Altitude 90-210m
Coordonnées 50° 36′ 12″ nord, 5° 38′ 14″ est
Exploitation
Trafic Grande vitesse
Caractéristiques techniques
écartement standard
Longueur du tunnel 6505 m
Nombre de tubes 1
Nombre de voies par tube 2
Construction
Début des travaux 2001
Fin des travaux 2005
Ouverture à la circulation 2009

Géolocalisation sur la carte : Belgique

(Voir situation sur carte : Belgique)
localisation

Le tunnel de Soumagne est le plus long tunnel ferroviaire de Belgique (6505 m). Construit sur le tracé de la ligne TGV Bruxelles-Liège-Cologne (LGV 3), il relie l'agglomération liégeoise et la vallée de la Meuse au plateau de Herve avec un dénivelé de 120 m. Sa construction aura duré de 2001 à 2005 et les premiers trains à grande vitesse y circulent à partir de fin 2009 à une vitesse de 200 km/h. Sa tête ouest se situe à Vaux-sous-Chèvremont[1] dans l'entité de Chaudfontaine, dans la vallée de la Vesdre à une altitude de 90 m, tandis que sa tête est se situe à Ayeneux[2], dans l'entité de Soumagne, à une altitude de 210 m, à proximité de l'ancien charbonnage du Bas-Bois. Il passe sous les communes de Chaudfontaine, Fléron, Olne et Soumagne. Sa pente varie de 17 ‰ à 20 ‰ à son extrémité est et sa couverture maximale atteint jusqu'à 127 m.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]