Triiodure

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Modèle de l'ion triiodure.

En chimie, triiodure (parfois écrit tri-iodure) peut désigner :

  • l'ion triiodure I3, c'est-à-dire l'anion formé par trois atomes d'iode,

L'ion triiodure est le plus simple des polyiodures. Il colore les solutions aqueuses du jaune clair au brun foncé à concentration croissante. Il est responsable de la coloration bleu marine prise par une solution d'iode avec l'amidon.

Il se forme à partir de l'ion iodure selon la réaction d'équilibre :

I2 + I \begin{smallmatrix}\rightleftharpoons\end{smallmatrix} I3

Dans cette représentation, l'iode est vu comme un acide de Lewis et l'ion iodure comme une base de Lewis.

Dimensions moyennes de l'ion triiodure.

L'anion triiodure est linéaire. C'est une molécule hypervalente, dans laquelle chaque liaison I – I est décrite comme une liaison à trois centres et quatre électrons. La géométrie de la molécule I3- varie légèrement en fonction des cations environnant l'anion Ia – Ib – Ic, comme résumé dans le tableau suivant pour quelques exemples :

Sel Ia– Ib
(pm)
Ib– Ic
(pm)
Angle
(°)
TlI3 306,3 282,6 177,9
RbI3 305,1 283,3 178,11
CsI3 303,8 284,2 178,00
NH4I3 311,4 279,7 178,55

Ce n'est qu'avec des cations suffisamment grands, comme un ammonium quaternaire, que les anions triiodure restent symétriques. Quand le cation est trop petit, comme Na+ et K+, il ne peut stabiliser l'anion triiodure, qui se dissocie avant de pouvoir précipiter. Dans les autres cas, comme ceux présentés dans ce tableau, l'anion triiodure est distordu.

Articles connexes[modifier | modifier le code]