Tour de l'Horloge de Gap

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Tour de l'Horloge
Image illustrative de l’article Tour de l'Horloge de Gap
Présentation
Début de la construction 1700
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte-d'Azur
Département Hautes-Alpes
Ville Gap
Coordonnées 44° 33′ 32″ nord, 6° 04′ 46″ est
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Tour de l'Horloge
Géolocalisation sur la carte : Hautes-Alpes
(Voir situation sur carte : Hautes-Alpes)
Tour de l'Horloge

La Tour de l'horloge de Gap est une tour qui domine le centre-ville de Gap et qui en est son principal symbole.

Historique[modifier | modifier le code]

A la fin de juillet 1692, les armées du Duc de Savoie envahissent l'actuel territoire des Hautes-Alpes avec près de 40 000 hommes et conquièrent Gap le 30 août. La ville, pillée, est désertée, les élus s'étant réfugiés à Sisteron, emportant avec eux les archives de la ville. Les soldats finissent par y mettre le feu le 12 septembre, détruisant notamment l'hôtel de ville et la Tour de l'Horloge. Ils seront reconstruits à partir de 1700, à leur emplacement actuel, rue du Colonel Roux[1].

Description[modifier | modifier le code]

L'actuelle Tour n'est pas accessible au public mais l'entrée principale se situe au sommet de l'hôtel de ville. Elle dispose d'une cloche, réalisée après la reconstruction de la Tour les 19 et par les frères Antoine et Claude Vallier sous l'impulsion du maire Jean Masseron et des consuls municipaux, fondeurs itinérants de la Vallée de la Clarée.

Quelques éléments sont gravés sur la cloche, notamment un crucifix et le nom du maire et des consuls, la date 1700, un médaillon semblant représenter l'emblème de la ville, ainsi que le nom de Claude Vallier[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. sylvieDam, « La tour de l'horloge de l'hôtel de ville de Gap », sur canalblog.com, hautes-alpes-insolites, (consulté le 18 octobre 2020).
  2. sylvieDam, « La tour de l'horloge de l'hôtel de ville de Gap : l'horloge et la cloche », sur canalblog.com, hautes-alpes-insolites, (consulté le 18 octobre 2020).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]