Tour de Furiani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Tour de Furiani
(co) Torra di Furiani
Image dans Infobox.
Présentation
Type
Architecte
Patrimonialité
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Corse
voir sur la carte de Corse
Red pog.svg
Localisation sur la carte de la Haute-Corse
voir sur la carte de la Haute-Corse
Red pog.svg

La tour de Furiani (en corse : torra di Furiani) est une tour génoise située dans la commune de Furiani, dans le département français de la Haute-Corse.

Histoire[modifier | modifier le code]

Au Moyen Âge Furiani était un fief seigneurial avec un château. La tour est ce qui subsiste de l'ancien château de Furiani. Elle a été entièrement rebâtie après 1763 par Pascal Paoli, d'où son nom de « Tour paoline ».
La tour de Furiani et la tour de Nonza sont les deux seules tours carrées édifiées sous Pascal Paoli.

Furiani était une des places fortes appartenant aux seigneurs de Bagnaria ; elle a été fortifiée depuis la présence pisane, du XIe au XVe siècle, mais surtout par les Génois.

Sur une plaque apposée au pied de la tour, il est écrit : « Cette tour carrée dont les échauguettes sont restées inachevées, a été édifiée par Pascal Paoli à l'époque de son généralat (1765 – 1769). Assiégé sept fois entre 1729 et 1769, Furiani fut à l'époque des révoltes, un haut lieu de la résistance contre la République de Gênes. La date de l'édification du clocher qui surmonte la tour est incertaine mais sa présence est notée en 1839 ».

Protection[modifier | modifier le code]

La tour de Furiani est inscrite monument historique par arrêté du [1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Ressource relative à l'architectureVoir et modifier les données sur Wikidata :