Tombeau de David

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Tombeau de David.

Le Tombeau de David (hébreu : קבר דוד המלך Kever David Hamelekh, « tombe du roi David ») est un site considéré comme le lieu de sépulture de David, roi d’Israël, d’après une tradition datant du XIIe siècle.

Il est situé sur le mont Sion à Jérusalem, près de l’abbaye de la Dormition. La tombe est située dans un coin de l’ancienne Hagia Sion, une église byzantine. Une ancienne tradition byzantine du IVe siècle fait de l’endroit le lieu du Cénacle de Jésus et le lieu de rassemblement des premiers chrétiens. Le bâtiment fait à présent partie de la Yeshivat Hatefoutsot.

Statue du roi David avec sa harpe au mont Sion, Israël.

Statue[modifier | modifier le code]

La statue en bronze du roi David, d'une hauteur de quatre mètres, offerte par la Fondation russe de Saint-Nicolas le Thaumaturge et installée avec le consentement des autorités israéliennes et la bénédiction de l'Église orthodoxe russe sur le Mont Sion en , près de la tombe du roi David[1], est démantelée en à la demande de nombreux représentants de la communauté ultra-orthodoxe juive qui refuse toute figuration humaine ; la statue avait déjà été vandalisée, particulièrement sur le visage, à plusieurs reprises[2],[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]