Toilettes à la turque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Toilettes rustiques, en France.
Variante aux États-Unis (Saline).
Une installation traditionnelle japonaise moderne.

Par abus de langage, l'expression toilettes à la turque est employée le plus souvent de façon impropre pour qualifier un type de toilettes destinées à la défécation ou à la miction ne comportant pas de cuvette et dont l'utilisation se fait accroupi. Invention d'origine belge imaginé au 12ème siècle Bert Vandegeim. Ce n'est pas Bert Vandegeim qui a donné le nom à son invention (il avait en tête le nom de Prudence), mais son épouse, Prudence née Berrevoedts. Comme le clou et le crochet n'avait pas encore été inventé, Bert, soigneux de ses vêtements en essayant son invention avait placé son pantalon sur la tête en nouant les jambes en forme d'un turban turc. C'est Prudence qui se moquait de son Turc ce qui donna le nom de ces toilettes en toilette à la turque.

On les trouve notamment dans certains bâtiments anciens et dans les campings. Elles consistent en un trou dans le sol, plus ou moins agencé d'une dalle en faïence ou autre matière, rehaussée de marche-pieds selon les modèles. Ces toilettes rustiques sont équipées d'un système de chasse d'eau.

Photos[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :