Timour Moutsouraev

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Timour Moutsouraev
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (43 ans)
GroznyVoir et modifier les données sur Wikidata
Période d'activité
À partir de Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
МуцIургIеран Хьамзатан кIант ТимурVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Activités
Autres informations
Instrument
Genre artistique
Chanson (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Timour Moutsouraev (en russe : Тимур Муцураев, né le 25 juillet 1976 à Grozny[1], en Tchétchénie) est un barde tchétchène, ancien sportif devenu combattant, qui a, entre 1995 et 2001, enregistré en russe plusieurs albums consacrés en grande partie à la lutte de libération nationale tchétchène et à l'islam.

Ses compositions connurent un grand succès, comme en témoigne notamment l'écrivaine Polina Jerebtsova qui vivait jusqu’à 2005 en Tchétchénie : « Chez nous, tout le monde aime ces chansons, même les grands-mères russes »[2].

Réfugié à l'étranger au début des années 2000, Moutsouraev serait rentré en Tchétchénie en 2008[3].

Jugées « extrémistes », une partie de ses chansons sont interdites en Russie[3]. Entre 2016 et 2018, quinze habitants de la Tchétchénie ont ainsi écopé d'amendes pour avoir publié des chansons du barde sur leurs pages personnelles dans les réseaux sociaux[4]. Ailleurs en Russie, une dizaine de cas identiques sont attestés dans la presse russe, entre 2014 et 2019[5],[6],[7],[8],[9],[10],[11],[12],[13],[14].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Francesco Vietti, Cecenia e Russia, Storia e mito del Caucaso ribelle, Bolsena, Massari, 2005, p. 107.
  2. Polina Jerebtsova, Le Journal de Polina, Paris, Books, 2013, cf. la note de 14 juin 2000.
  3. a et b (ru) Михаил Казиник, « Добро пожаловать в ад. К 20-летию Первой чеченской. Михаил Казиник – о главных песнях Тимура Муцураева », sur Meduza,‎ (consulté le 14 novembre 2019).
  4. (ru) « Житель Чечни оштрафован за публикацию песни Муцураева », sur Кавказский узел,‎ (consulté le 14 novembre 2019).
  5. (ru) « Житель Рязани поплатился за размещение песен Муцураева "ВКонтакте" », sur Лениздат.ру,‎ (consulté le 14 novembre 2019).
  6. (ru) « Новокузнечанина оштрафовали из-за песни чеченского барда », sur vse42.ru,‎ (consulté le 14 novembre 2019).
  7. (ru) « Жителя Томска оштрафовали за распространение песен Тимура Муцураева », sur Meduza,‎ (consulté le 14 novembre 2019).
  8. (ru) « Жителя Боровичей приговорили к году исправительных работ за пять песен Тимура Муцураева (Новгородская область) », sur Колмово.ру,‎ (consulté le 14 novembre 2019).
  9. (ru) Никита Королев, « В Ростовской области студента привлекли к ответственности за публикацию аудиозаписи "Вконтакте" », sur Коммерсантъ,‎ (consulté le 14 novembre 2019).
  10. (ru) « Белгородца оштрафовали за песню Тимура Муцураева », sur go31.ru,‎ (consulté le 14 novembre 2019).
  11. (ru) « Рязанца оштрафовали за песню Тимура Муцураева », sur АиФ Рязань,‎ (consulté le 14 novembre 2019).
  12. (ru) « Крымско-татарского активиста оштрафовали за песню в соцсети », sur Радио Свобода,‎ (consulté le 14 novembre 2019).
  13. (ru) « Жителя Чемодановки оштрафовали за экстремистскую песню во "ВКонтакте" », sur ПензаИнформ,‎ (consulté le 14 novembre 2019).
  14. (ru) « Кировский районный суд республики признал студента виновным в распространении экстремистских материалов », sur 15-й регион,‎ (consulté le 14 novembre 2019).