Tijuana Moods

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tijuana Moods
Album de Charles Mingus
Sortie 1962
Enregistré 1957
Durée 35:15
Genre Jazz
Producteur Bob Rolontz
Label RCA Records
Critique

Albums de Charles Mingus

Tijuana Moods est un album du contrebassiste de jazz Charles Mingus enregistré en 1957 et publié en 1962 par RCA.

À propos de l'album[modifier | modifier le code]

Tijuana Moods est une sorte de « concept album », inspiré par un voyage à Tijuana au Mexique[1], présentant une suite durant 36 minutes, combinant composition et improvisation. Il comprend deux « tone poems »[2] de plus de 10 minutes, Ysabel's Table Dance, inspiré par les danses des strip-teaseuses des cabarets mal famés de Tijuana[3], et Los Mariachis. Ces morceaux sont encadrés de standards (Dizzy's Moods, basé sur le Woody'N You de Dizzy Gillespie, et Flamingo), avec au centre le labyrinthique Tijuana Gift Shop[4].

La musique de Mingus étant réputée difficile à lire, il abandonna les partitions, pour apprendre les morceaux à ses musiciens « quatre mesures par quatre mesures », selon les mots du tromboniste Jimmy Knepper[4].

L'album est publié sous le nom de « Charlie » Mingus, mais on sait que Mingus détestait tous les diminutifs de Charles : « Ne m'appelez pas Charlie, ce n'est pas un prénom, c'est un nom de cheval[5]. »

Mingus a dit de cet album que c'était son meilleur disque[3], sur lequel il a poussé tous ses musiciens à se dépasser[1].

Titres[modifier | modifier le code]

No Titre Musique Durée
1. Dizzy Moods Charles Mingus 5:52
2. Ysabel's Table Dance Charles Mingus 10:28
3. Tijuana Gift Shop Charles Mingus 3:48
4. Los Mariachis (The Street Musicians) Charles Mingus 10:22
5. Flamingo (en) Ted Grouya (en), Edmund Anderson 5:35

Autres éditions[modifier | modifier le code]

Il est réédité en CD par BMG en 1996 sous le titre New Tijuana Moods avec quatre prises alternatives. Deux autres rééditions en double-CD avec des prises inédites ont été commercialisées par RCA Victor en 2000 et par Columbia/Legacy en 2010.

Musiciens[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) Scott Yanow, « Critique de Tijuana Moods », sur allmusic.com (consulté le 20 septembre 2017).
  2. Que l'on peut traduire approximativement par « poème symphonique ».
  3. a et b Charles Mingus, notes de pochette.
  4. a et b (en) John L Walters, « Critique de Tijuana Moods », sur theguardian.com, (consulté le 20 septembre 2017).
  5. « Don't call me Charlie; that's not a man's name, that's a name for a horse ». Cité dans (en) Brian Priestley, Mingus : A Critical Biography, Quartet Books, , 320 p. (ISBN 978-0-7043-2275-2), p. 58.