Theudigisel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Theudigisel
Image illustrative de l'article Theudigisel
Titre
Roi des Wisigoths d'Hispanie
548 – décembre 549
(~1 an)
Prédécesseur Theudis
Successeur Agila
Biographie
Titre complet Roi des Wisigoths
Date de décès
Lieu de décès Séville
Nature du décès Assassinat
Profession Général du roi Theudis
Résidence Séville

Theudigisel[1] est roi wisigoth d'Hispanie et de Septimanie de 548 à 549.

Biographie[modifier | modifier le code]

Général du roi Theudis, Theudigisel s'était illustré en 542 contre les Francs qui avaient envahi le royaume wisigoth. Ces derniers, dirigés par les rois Childebert et Clotaire, avaient franchi les Pyrénées, pillé Pampelune, Calahorra et d'autres villes, et avaient assiégé Saragosse. Les habitants, moyennant de grosses sommes d'argent et l'étole de saint Vincent, purent négocier le retrait des Francs ; lorsque ces derniers s'engagèrent dans les défilés des Pyrénées, les troupes wisigothiques commandées par Theudigisel tombèrent à l'improviste sur l'arrière-garde ennemie qui fut anéantie près de Valcarlos. Theudigisel s'empara des bagages et des trésors des troupes franques qui ne purent conserver que la relique de saint Vincent.

En 548, il est porté au pouvoir après l'assassinat de Theudis, mais son règne sera de courte durée : débauché, se comportant comme un tyran, il est assassiné à Séville au cours d'un banquet après un règne de 18 mois. Grégoire de Tours raconte que Theudigisel festoyait joyeusement avec ses amis quand tout à coup, la lumière s’éteignit, et il fut frappé par ses ennemis à coups d’épée.

Selon la chronique des rois wisigoths (Chronica regum Wisigotthorum), Theudisclus régna 1 an, 6 mois et 13 jours[2]. Isidore de Séville mentionne un règne d'un an et trois mois.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Teudigisel, T(h)eudigisèle, T(h)eudégisel, T(h)eudégisèle, Theudi(gi)scle, Théodigisèle, Theudisèle (ancien nom d'origine germanique constitué des éléments Theud (« Peuple ») et Gisal (« Otage ») : « Otage du Peuple ».
  2. Chronica regum Wisigotthorum.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources anciennes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]