The Tortured

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
The Tortured
Titre québécois Torturés
Titre original The Tortured
Réalisation Robert Lieberman
Scénario Marek Posival
Sociétés de production LightTower Entertainment
Twisted Light Productions
Twisted Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Durée 1h19 minutes[1]

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

The Tortured ou Torturés (au Québec) est film d'horreur américain réalisé en 2008 par Robert Lieberman, et sorti en 2010 en DVD et Blu-ray. Le scénario a été écrit par Marek Posival[2].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Craig, laisse son fils unique Benjamin dans le jardin pour aller chercher de la crème solaire. Au même moment, un psychopathe pénètre dans le jardin et enlève Benjamin sous ses yeux. Craig n'a pas le temps de rattraper la camionnette car le kidnappeur a accéléré. La police l'a retrouvé mort chez le suspect, atrocement mutilé. Le tueur, arrêté par la police, est déclaré coupable de meurtre et reçoit une sentence légère déposée par le tribunal. Scandalisée par la clémence de la justice, Élise, la mère de l'enfant, complétement aveuglée par la peine et la colère, demande à Craig de lui fournir une arme pour tuer le meurtrier de leur fils. Craig ayant refusé, elle quitte la maison. Mais quelque temps après, il change d'avis et décide avec Élise de kidnapper le présumé meurtrier pour l'emmener dans un endroit isolé afin de le torturer à mort pour que le tueur subisse le même sort que Benjamin.

Distribution[modifier | modifier le code]

  • Erika Christensen : Élise
  • Jesse Metcalfe : Craig
  • Bill Moseley : Kozlowski, le psychopathe
  • Chelah Horsdal : Liane Strader
  • Viv Leacock : officier Patterson
  • Yee Jee Tsoa : Dr Scanlan
  • Darryl Scheelar : Officier Alvarez
  • Thomas Greenwood : Ben
  • Peter Abrams : le juge Stanley
  • Stephen Millera : Dr Locke
  • Donita Dyer : Mme Holden
  • Paul Herberta : Bailiff
  • Aaron Pearl : le prêtre
  • Carl Mazzocone Sr. : l'avocat de la défense
  • John Taylor : le pasteur
  • Zak Santiago : le jeune flic
  • Lynn Colliar : la présentatrice
  • Marke Driesschen : le journaliste
  • Sheila Shah : la vendeuse
  • Jakob Davies : le garçon
  • Stephen Park : le jeune homme
  • Samantha Gutstadts : la jeune fille
  • Kurt Max Runte : Guard
  • John Stewart : Guard
  • Jessie Rusu : Mid-twenties woman
  • Fulvio Cecere
  • Bill Lippincott
  • Alfonso Quijada

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Similitudes[modifier | modifier le code]

Le film ressemble d'avantage au roman et au long métrage québécois de l'auteur Patrick Senécal Les sept jours du talion, et certaines scènes permettent les comparaisons : un tueur d'enfants condamné à une légère peine de prison, une vengeance parentale, un père d'une jeune victime qui est médecin, droguer des policiers pour voler un véhicule qui transporte un détenu, emmener le tueur dans une maison située au milieu de nulle-part, le prisonnier attaché sur une table, des flashbacks et le désordre mental des parents qui souffrent d'hallucinations visuelles et auditives.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]