Les Petits Champions 3

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Les Petits Champions 3
Titre québécois D3: Les Mighty Ducks
Titre original D3: The Mighty Ducks
Réalisation Robert Lieberman
Scénario Steven Brill
Jim Burnstein
Acteurs principaux
Sociétés de production Walt Disney Pictures
Avnet/Kerner Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre comédie dramatique de sport
Durée 104 minutes
Sortie 1996

Série Les Petits Champions

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Petits Champions 3 (D3: The Mighty Ducks) est un film américain réalisé par Robert Lieberman, sorti en 1996. Il s'agit de la suite de Les Petits Champions et Les Petits Champions 2.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Après leur victoire aux Goodwill Games, les Ducks obtiennent une bourse d'études à l'académie Eden Hall. Mais les joueurs de l'équipe universitaire (qui est en tête du championnat) ne voient pas d'un très bon œil leur arrivée. En plus de cela, les Ducks doivent accepter un nouvel entraîneur, car Gordon Bombay est parti s'occuper de la ligue nationale junior. Leur nouvel entraîneur est Ted Orion, ancien joueur des North Stars du Minnesota (avant le départ de la franchise pour Dallas). Ted Orion est assez dur et il modifie tout : leurs postes et leurs rôles sur le terrain. Charlie Conway n'est plus capitaine et Goldberg n'est plus le gardien titulaire. Les Ducks n'existent désormais plus et portent désormais la tunique des Warriors. De plus, leur copain Adam Banks joue avec l'équipe universitaire. Tous ces grands changement affectent beaucoup l'équipe, surtout Charlie. Il trouve malgré tout refuge auprès du vieux Hans. La rivalité grandissante entre les juniors et l'équipe universitaire va atteindre son paroxysme lors d'un match amical, mais avec tant d'enjeux.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Icône signalant une information Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Sources et légende: version française (VF) sur RS Doublage[1] version québécoise (VQ) sur Doublage Québec[2]

Production[modifier | modifier le code]

Scott Whyte (en), qui incarnait le joueur islandais Gunnar Stahl, tient ici un tout autre rôle : Scott « Scooter » Holland

Le tournage a lieu de juin à août 1995. Il se déroule dans le Minnesota : les « villes jumelles » Minneapolis et Saint Paul, Northfield, Faribault, Bloomington (Camp Snoopy du Mall of America), Fridley, Rochester[3].

Accueil[modifier | modifier le code]

Comme les deux précédents films, Les Petits Champions 3 reçoit des critiques globalement négatives. Sur l'agrégateur américain Rotten Tomatoes, il récolte 20% d'opinions favorables pour 15 critiques et une note moyenne de 3,8210[4].

Pour son premier week-end d'exploitation aux Etats-Unis, il est n°4 au box-office[5]. Il n'enregistre que 22 955 097 $ de recettes aux États-Unis[6]. C'est le film le moins lucratif de la trilogie[7].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Le film est « nommé » à la cérémonie humoristique The Stinkers Bad Movie Awards dans les catégories « pire suite » et « suite que personne ne réclamait »[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche du doublage français du film », consultée le 31 décembre 2018
  2. « Fiche du doublage québécois du film », consultée le 31 décembre 2018
  3. (en) Locations sur l’Internet Movie Database
  4. (en) « https://www.rottentomatoes.com/m/d3_the_mighty_ducks (1996) », sur Rotten Tomatoes, Fandango Media (consulté le )
  5. (en) Claudia Puig, « Weekend Box Office », Los Angeles Times,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. (en) « D3: The Mighty Ducks », sur Box Office Mojo (consulté le )
  7. (en) Box Office History for Mighty Ducks films - The-Numbers
  8. (en) Awards sur l’Internet Movie Database

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]