The Smiley Company

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Smiley Company
Création 1971
Siège social Londres
Drapeau d'Angleterre Angleterre
Activité MarketingVoir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.smiley.com

The Smiley Company est une société de licence de marque qui détient les droits du smiley dans plus de 100 pays (notamment les États-Unis)[1],[2],[3]. L'entreprise est considérée comme faisant partie du top-100 des sociétés de licence dans le monde[4] et crée divers produits, dont des textiles, des casse-tête, des articles de fête, de la papeterie, des accessoires automobiles et des jouets destinés à des détaillants et des partenaires de marque agréés[5],[6].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le smiley emblématique de la société, qui ressemble beaucoup au smiley iconique créé par le graphiste américain Harvey Ross Ball en 1963[7],[8],[9], a été créé par le journaliste Franklin Loufrani en 1971 comme moyen d'indiquer aux lecteurs du journal français France-Soir les histoires qui apportaient de bonnes nouvelles[10]. Avant le début de la campagne, en octobre 1971, M. Loufrani a déposé son visage souriant auprès du bureau français des marques[11]. Dans les années 1990, Franklin et son fils Nicolas avaient déjà déposé ce symbole dans environ 70 pays et concédé des licences à des marques telles que Levi Strauss & Co[10].

En 1996, les Loufrani fondent la Smiley Company à Londres, en Angleterre, autour de la marque Smiley[11]. En 1997, Nicolas crée des centaines d'émoticônes, y compris un logo de smiley en 3D[12]. Ses images, enregistrées par le United States Copyright Office en 1997, sont d'abord publiées sous forme de fichiers GIF sur Internet en 1998, faisant d'elles les premières émoticônes graphiques technologiques utilisées[13],[14]. Il lance la marque SmileyWorld peu de temps après[15],[16].

Au début des années 2000, l'entreprise concède les droits de ses émoticônes à des sociétés de télécommunication, notamment Nokia, Motorola, Samsung, entre autres[17]. Nicolas Loufrani compile ses émoticônes graphiques, avec d'autres images utilisées pour la communication, dans un dictionnaire en ligne[18], divisé en catégories[19]. En 2002, le dictionnaire inclut déjà plus de 3 000 images[20].

En 2005, la société annonce la création de la Smiley World Association, plus tard rebaptisée Smiley Fund, en tant que filiale caritative de la société, à laquelle elle fait don de 10% de ses bénéfices[21],[22].

En 2007, Nicholas Loufrani crée le Smiley Studio, axé sur l'utilisation du smiley pour la mode, la décoration intérieure et d'autres produits[23]. La Smiley Company collabore avec Tommy Hilfiger et Jean Charles de Castelbajac en 2008[24]. La société s'associe également à Renault dans ses campagnes publicitaires de 2009 et 2010[25]. En 2011, la société lance un concept store à Londres[26].

En 2014, la société Smiley s'associe à OuiDo! Productions pour produire une émission de télévision basée sur les émoticônes de M. Loufrani[27]. En 2016, la société devient le titulaire de licence principal pour le merchandising non-jouet du Rubik's Cube[28]. Cette même année, la société Smiley s'associe avec la chaîne de restauration rapide américaine Dunkin' Donuts et le restaurant de restauration rapide européen Quick pour poursuivre l'utilisation de ses symboles de marque déposée[29]. En 2017, la Smiley Company s'associe à Moonpig pour créer une ligne de cartes de vœux[30] et travaille avec Bigben pour créer une ligne d'enceintes présentant des images de smileys[31], ainsi qu'à la société Formia de Hong Kong pour créer des trousses de voyage pour enfants pour les compagnies aériennes[32].

Litige avec Walmart[modifier | modifier le code]

En 1997, la Smiley Company dépose une demande de marque pour son smiley auprès du Bureau américain des brevets et des marques. En 2001, Walmart s'oppose à cet enregistrement, invoquant un risque de confusion entre le smiley de M. Loufrani et un smiley que Walmart utilise depuis 1990[33]. L'USPTO se range finalement du côté de Walmart et rejette la demande de la Smiley Company en raison de l'utilisation généralisée de dessins représentant des visages souriants. Cherchant à empêcher Walmart d'utiliser quelque dessin de visage souriant que ce soit, Nicolas Loufrani poursuit Walmart devant les tribunaux fédéraux en 2009, affirmant que son visage souriant est «facile à distinguer» de celui de Walmart. L'affaire est classée en 2011 lorsque les deux parties conviennent de régler à l'amiable. Les modalités de cet accord n'ont pas été divulguées, mais Walmart a continué à utiliser son design de smiley par intermittence, avant de lui donner de nouveau un rôle de marketing important en 2016[34].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Ses Petits Smiley Lui Rapportent de Plus en Plus Gros », sur Capital.
  2. « Wal-Mart Seeks Smiley Face Rights », sur BBC News.
  3. « Profile: Smiley World », sur Transform Magazine.
  4. « Who Really Invented the Smiley Face? », sur Smithsonian.
  5. « Smiley, Souriez, c’est Français! », sur LSA.
  6. « Smiley Bets Big on Merchandise Market », sur The Hindu BusinessLine.
  7. Stamp, Jimmy, Who really invented the Smiley face (lire en ligne).
  8. « H. R. Ball, 79, Ad Executive Credited With happy Face », sur The New York Times.
  9. « Who invented the smiley face? », sur The Straight Dope.
  10. a et b « Smiley ou l'histoire d'une OPA sur un sourire », sur Le Figaro.
  11. a et b « Smiley Face is Serious to Company », sur The New York Times.
  12. « With the smiley, "we get to relax everybody" », sur Europe 1.
  13. « Emoji Users Are Shaping The Future Of Messaging », sur The Light Magazine.
  14. « Niclas Loufrani in the INTERVIEW: "My father has invented the smiley face." », sur inter/VIEW.
  15. Symbols: A Universal Language, Michael O'Mara Books (ISBN 1782430733, lire en ligne).
  16. « The Big Interview: Nicolas Loufrani, CEO, Smiley », sur Licensing.biz.
  17. « SmileyWorld's CEO Nicolas Loufrani on Plagiarism, the School Market and a Push for More Toys », sur Licensing.biz.
  18. « Emoting Out Loud: The Origin of Emojis », sur di9it.
  19. « A picture paints a thousand words: Today is World Emoji Day », sur News Talk.
  20. « Who invented the Smiley? Its history will surprise you », sur Le Parisien.
  21. « Van Es Shows Off Home Textile Range for Smiley », sur License Global.
  22. « A Smiley Face Goes a Long Way », sur The Guardian.
  23. « Smiley’s CEO wants to turn the emoji’s godfather from a licensing biz into a global brand », sur The Drum.
  24. « De Castelbajac's Smile » [archive], sur Vogue.
  25. « Renault Drives on With Smiley », sur Licensing.biz.
  26. « Boxpark Shoreditch: Interview With Nocolas Loufrani CEO of Smiley » [archive], sur Made in Shoreditch.
  27. « Because I'm Happy: Smiley Logo Gets its own Animated TV Series », sur Kidscreen.
  28. « Rubik’s Brand Announces Exciting Partnership with The Smiley Company - Smiley Blog », sur www.smiley.com.
  29. « Smiley Pairs With Dunkin', Quick », sur License Global.
  30. « Moonpig and The Smiley Company launch new SmileyWorld collection », sur Licensing.biz.
  31. « Bigben Announces A New License Agreement With The Smiley Company », sur Bigben.
  32. « The Smiley Company Launces Childrens Amenity Kits With Formiasite=Licensing Magazine ».
  33. « Scott's Wal-Mart in Trademark Clash Over Smiley Face », sur Forbes.
  34. « Walmart's Smiley is back after 10 years and a lawsuit », sur CNNMoney.