The Racer (Kings Island)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
The Racer
Description de cette image, également commentée ci-après

The racer

Localisation Kings Island, Drapeau des États-Unis États-Unis
Ouverture
Constructeur Philadelphia Toboggan Coasters
Concepteur John C. Allen
Données techniques
Structure Bois
Type Montagnes russes assises
Montagnes russes racing
Montagnes russes aller & retour
Hauteur maximale 26,8 m
Longueur 1040,9 m
Vitesse maximale 85,3 km/h
Angle vertical max 45°
Hauteur de chute 25,3 m
Durée du tour 2 min
Nombre d’inversion(s) 0
Capacité 2640 personnes par heure
Taille minimale
requise pour l’accès
1,22 m
Coût 1 200 000 $

Fiche de The Racer sur rcdb.com

Images de The Racer sur rcdb.com

The Racer sont des montagnes russes racing en bois du parc Kings Island, situé à Mason, dans le Comté de Warren, en Ohio, aux États-Unis. À leur ouverture le , elles étaient les montagnes russes les plus rapides au monde. La montagne russe a été conçue par John C. Allen. L'attraction est l'une des montagnes russes de Kings Island encore en fonctionnement aujourd'hui.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le parcours a officiellement ouvert au public à l'inauguration de Kings Island, le 27 mai 1972 situé dans Coney Mall, une section du parc à l'origine connu sous le nom de Coney Island. La montagne russe apparaît à la télévision nationale en 1973 quand elle a été présenté dans un épisode de The Brady Bunch. L'attraction à enflammé l'intérêt porté aux montagnes russes après des décennies de déclin, et l'attention qu'elle a reçu a finalement conduit à une relance de l'industrie des attractions dans le monde entier.

Le 18 juin 2007, The Racer a reçoit un prix. Une plaque d'honneur offerte par les American Coaster Enthusiasts est exposée près de l'entrée de l'attraction[1].

Conception[modifier | modifier le code]

The Racer est une montagne russe à deux pistes identiques et symétriques. La conception permet aux deux trains de suivre la course de la même façon, du début à la fin. Un élément de conception unique qui n'était pas répandu en 1972 est la séparation des deux pistes : avant la fin du parcours les deux pistes se séparent pour effectuer leur virage puis se retrouvent à nouveau côte à côte. Auparavant, les montagnes russes de course étaient généralement conçues avec deux pistes restants côte à côte pendant toute la durée de la course[2]

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « The Racer (Kings Island) », Wikipedia, the free encyclopedia,‎ (lire en ligne)
  2. (en) « The Racer (Kings Island) », Wikipedia, the free encyclopedia,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]