The Origin of the Feces

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
The Origin of The Feces
Album de Type O Negative
Sortie 1992
Enregistré 1992
Durée 43:28
Genre Thrash metal, hardcore, metal gothique
Producteur Peter Steele, Josh Silver
Label Roadrunner Records

Albums de Type O Negative

The Origin of the Feces est le second album du groupe Type O Negative sorti en 1992. Il s'agit d'un faux live, enregistré en studio avec des enregistrement de foule insultant le groupe tout au long de la pseudo-prestation. La première version de l'album présentait une pochette montrant en gros plan l'anus du chanteur et bassiste du groupe. La seconde édition de l'album remplace cette couverture par une nouvelle (une image de danse macabre) et inclut un titre supplémentaire.

Descriptif général[modifier | modifier le code]

Le titre « The Origin of the Feces » est un jeu de mots scatologique faisant référence au livre De l'origine des espèces (On the Origin of the Species) de Charles Darwin. Ce disque sous-titré Not live at Brighton Beach fut présenté comme un live où le groupe se démène avec l'attitude hostile du public. On entend le public huer et insulter le groupe (« You suck, you suck », « Fuck you, Fuck you » etc.)[1], mais aussi lui lancer des bouteilles. On y entend également Peter Steele invectiver en réponse le public et l'ingénieur du son, incompétent. Le « public » siffle tous les titres et se réjouit lorsque Peter annonce le dernier morceau de leur set. Il s'agissait en fait d'un faux live et ces enregistrements de foule ne sont qu'une mise en scène propre à l'humour empreint d'auto-dérision du groupe[2]. Josh Silver le clavieriste explique :

« C'est la maison de disque qui a sorti cet album, parce qu'ils voulaient quelque chose entre Slow Deep and Hard et l'album suivant, alors nous sommes partis en studio et nous avons réalisé un faux live. On a expliqué aux gens que c'était des conneries. Ils disaient "Il n'y a pas moyen, vous vous moquez de nous." Il n'arrivaient pas à croire que c'était un faux live. Mais on s'est bien amusé avec. Il contenait à 90% ce qu'il y avait sur Slow, Deep and Hard avec quelques trucs ajoutés : une reprise, de nouvelles parties et puis Peter avait toujours voulu avoir une seconde chance de refaire l'album. Donc pourquoi pas[3] ? »

La couverture initiale de l'album The Origin Of The Feces montrait une vue rapprochée de l'anus du leader du groupe, Peter Steele, ses mains écartant ses fesses[2]. Cette pochette ayant fait scandale[2], une nouvelle couverture fut conçue par la suite présentant une danse macabre lors de la réédition du disque. Le disque reprend la plupart des chansons de l'album Slow, Deep and Hard mais leurs titres ont parfois été changés. Par exemple, la chanson Unsuccessfully Coping with the Natural Beauty of Infidelity prend le titre de I Know You're Fucking Someone Else sur ce disque en référence au refrain de la chanson. Le titre Gravitational Constant: G = 6.67 x 10-8 cm-3 gm-1 sec-2 devient simplement Gravity. Hey Pete est une reprise du Hey Joe de Jimi Hendrix, où les textes ont été légèrement changés en fonction de l'humour noir du groupe. La chanson d'origine raconte l'histoire de Joe qui s'en va un pistolet à la main tuer sa compagne qui l'a trompée. La version de Type O Negative remplace le protagoniste par Peter Steele en lui mettant une hache à la main à la place. Ils intègrent également une nouvelle chanson Are You Afraid qui sert de prélude à la chanson Gravity qui s'enchaîne directement à sa suite, les deux chansons portant sur le thème du suicide. La réédition intègre une nouvelle chanson, Paranoid une reprise de Black Sabbath enregistrée en 1994, sur laquelle on entend également en interlude un riff de Iron Man du même groupe.

Liste des titres[modifier | modifier le code]

  1. I Know You're Fucking Someone Else – 15:02
  2. Are You Afraid ? – 2:13
  3. Gravity – 7:13
  4. Pain – 4:41
  5. Kill You Tonight – 2:17
  6. Hey Pete – 5:10
  7. Kill You Tonight (Reprise) – 7:08
  8. Paranoid - 7:20

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Garry Sharpe Young, Metal: the definitive Guide, 2007, pp.292-293
  2. a, b et c site de MusicMight
  3. "It was put out by the record company because they wanted something between Slow, Deep and Hard and the next record, so we went into the studio and did a fake live album". We told people it was bullshit. They said « No way, you're playing with us ». They wouldn't believe us when we told them it wasn't actually recorded live. We just had fun with it. It was pretty much 90% of what was on Slow, Deep and Hard with some added things to it: a cover, new parts and Peter always wanted to take a second shot at doing the same record. So why not ?"« Accentuate the Negative » in Decibel Magazine, # 30, april 2007, p.73.

Liens externes[modifier | modifier le code]