Le Perroquet chinois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis The Chinese Parrot)
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la littérature <adjF> image illustrant américain image illustrant le polar
Cet article est une ébauche concernant la littérature américaine et le polar.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le Perroquet chinois
Auteur Earl Derr Biggers
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Version originale
Langue Anglais américain
Titre The Chinese Parrot
Éditeur Curtis Publishing Company
Lieu de parution New York
Date de parution 1926
Version française
Traducteur Louis Postif[1]
Éditeur Éditions Perrin
Lieu de parution Paris
Date de parution 1932
Nombre de pages 307
Série Charlie Chan
Chronologie
Précédent La Maison sans clef Derrière ce rideau Suivant

Le Perroquet chinois (titre original : The Chinese Parrot) est un roman policier écrit par Earl Derr Biggers, paru en 1926. Il s'agit du deuxième titre de la série dans laquelle apparaît le policier Charlie Chan.

Le roman est traduit en français par Louis Postif aux éditions Perrin en 1932.

Résumé[modifier | modifier le code]

Une collier de perles est acheté par un riche financier excentrique. Le jeune fils du bijoutier est chargé du transport des perles à la maison de vacances du financier dans une zone désertique de la Californie. Avant de rejoindre les forces de police, il a été l'assistant du détective Charlie Chan de Hawaii. Après deux morts mystérieuses, tout d'abord l'assassinat d'un perroquet qui parle chinois, puis celui d'un homme de ménage chinois, Charlie Chan se fait passer pour un cuisinier et travaille dans l'ombre afin de résoudre l'énigme.

Adaptation[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]