Charlie Chan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Charlie Chan
Warner Oland dans le rôle de Charlie Chandans Charlie Chan's Secret
Warner Oland dans le rôle de Charlie Chan
dans Charlie Chan's Secret

Origine Américain d'origine chinoise
Activité Détective

Créé par Earl Derr Biggers
Interprété par Warner Oland
Sidney Toler
Roland Winters
Peter Ustinov
Première apparition La Maison sans clef (1925)
Dernière apparition Le Gardien des clés (1932)

Charlie Chan, détective américain d'origine chinoise est un personnage de fiction créé en 1925 par Earl Derr Biggers. Il est le héros de six romans, d'une douzaine de films, de bandes dessinées, de feuilletons radiophoniques, de dessins animés et de jeux de société. Tout d'abord sergent de la police d'Honolulu, il est marié et a quatorze enfants. Plutôt corpulent, il ne manque cependant pas de grâce dans ses mouvements.

Le détective Chan est un personnage passif et patient, capable de passer outre les préjugés raciaux, démontrant ainsi sa tolérance. Il n'est ni agressif ni trop autoritaire. Engagé à servir le peuple, c'est un homme bon et poli qui ne pose aucune menace. D'origine chinoise, il incarne à merveille l'homme de couleur ayant réussi à s'intégrer dans la société américaine. On l'entend par ailleurs souvent prononcer divers proverbes, marques de sa culture chinoise. Ses fautes grammaticales et son accent chinois font de lui un détective unique en son genre.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Par Earl Derr Biggers[modifier | modifier le code]

  • The House Without a Key (1925)
    Publié en français sous le titre Charlie Chan revient, Paris, Éditions des Loisirs, coll. Le Yard, 1939.
    Publié en français sous le titre La Maison sans clef, Paris, Opta, coll. Club de livre policier, 1966 ; réédition, Bruxelles, Gérard, coll. Marabout BMno 390, 1971 ; réédition, Paris, Éditions L'Instant, coll. L'Instant noir, 1987 ; réédition dans Charlie Chan, Paris, Robert Laffont, coll. Bouquins, 1993.
  • The Chinese Parrot (1926)
    Publié en français sous le titre Le Perroquet chinois, Paris, Perrin, 1932 ; réédition, Paris, Opta, coll. Club du livre policier, 1964 ; réédition, Bruxelles, Gérard, Marabout BMno 375, 1971 ; réédition, Paris, Éditions L'Instant, coll. L'Instant noir, 1987 ; réédition dans Charlie Chan, Paris, Robert Laffont, coll. Bouquins, 1993.
    Publié en français dans une nouvelle traduction sous le titre Le Perroquet chinois, Paris, Librairie des Champs-Élysées, coll. Le Masque, 1983.
  • Behind That Curtain (1928)
    Publié en français sous le titre Derrière ce rideau, Paris, Perrin, 1930 ; réédition, Paris, Opta, coll. Club du livre policier, 1964 ; réédition, Bruxelles, Gérard, Marabout BMno 382, 1971 ; Paris, Éditions L'Instant, coll. L'Instant noir, 1987, Charlie Chan, Paris, Robert Laffont, coll. Bouquins, 1993.
  • The Black Camel (1929)
    Publié en français sous le titre Charlie Chan à Honolulu, Paris, Nouvelle Revue Critique, coll. L'Empreinte no 149, 1938
    Publié en français sous le titre Le Chameau noir, Paris, Opta, Le Club du livre policier, 1966 ; réédition, Bruxelles, Gérard, coll. Marabout BMno 395, 1972 ; réédition, Paris, Éditions L'Instant, coll. L'Instant noir, 1987 ; réédition dans Charlie Chan, Paris, Robert Laffont, coll. Bouquins, 1993.
  • Charlie Chan Carries On (1930)
    Publié en français sous le titre Un policier chinois, Paris, Nouvelle Revue Critique, coll. L'Empreinte no 4, 1932
    Publié en français sous le titre Charlie Chan à la rescousse, Paris, Opta, coll. Club du livre policier, 1968 ; réédition, Bruxelles, Gérard, coll. Marabout BMno 386 1971 ; Paris, Éditions L'Instant, coll. L'Instant noir, 1987 ; réédition dans Charlie Chan, Paris, Robert Laffont, coll. Bouquins, 1993.
  • Keeper of the Keys (1932)
    Publié en français sous le titre Le Gardien des clefs, Paris, Nouvelle Revue Critique, L'Empreinte no 166, 1939 ; réédition, Paris, Opta, coll. Club du livre policier, 1968 ; réédition, Bruxelles, Gérard, coll. Marabout BMno 378, 1971 ; réédition, Paris, Éditions L'Instant, coll. L'Instant noir, 1987 ; réédition dans Charlie Chan, Paris, Robert Laffont, coll. Bouquins, 1993.

Par d'autres écrivains[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Premiers films de Chan[modifier | modifier le code]

Avec Warner Oland[modifier | modifier le code]

Charlie Chan Carries On lobby card.jpg

Avec Sidney Toler[modifier | modifier le code]

TheScarletClue1945Poster.jpg
  • Charlie Chan in Honolulu (1938)
  • Charlie Chan in Reno (1939)
  • Charlie Chan at Treasure Island (1939)
  • City in Darkness (1939)
  • Charlie Chan's Murder Cruise (1940)
  • Charlie Chan at the Wax Museum (1940)
  • Charlie Chan in Panama (1940)
  • Murder Over New York (1940)
  • Dead Men Tell (1941)
  • Charlie Chan in Rio (1941)
  • Castle in the Desert (1942)
  • Charlie Chan in the Secret Service (1944)
  • The Chinese Cat (1944)
  • Black Magic (1944, par la suite renommé en Meeting at Midnight)
  • The Shanghai Cobra (1945)
  • The Red Dragon (1945)
  • The Scarlet Clue (1945)
  • The Jade Mask (1945)
  • Dangerous Money (1946)
  • Dark Alibi (1946)
  • Shadows over Chinatown (1946)
  • The Trap (1946)

Avec Roland Winters[modifier | modifier le code]

Poster of the movie The Chinese Ring.jpg

Avec Peter Ustinov[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Maurice Horn, « Charlie Chan », Phénix, no 2,‎ 1er trimestre 1967, p. 1-4.

Liens externes[modifier | modifier le code]