Théodore de Sany

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Théodore de Sany
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 59 ans)
Activités

Théodore de Sany, ou de Saigny né à Valenciennes (France) le 20 janvier 1599 (baptisé à la paroisse Saint Géry) et décédé à Hal (Belgique) le 9 novembre 1658, est un carillonneur bruxellois et peintre de renom.

Éléments de biographie[modifier | modifier le code]

Issu d’une famille de facteurs de carillons, Théodore de Sany est le fils de Jean de Sany et de Marie Pretz ou Prey. Lui-même est carillonneur officiel de la ville de Bruxelles et artiste-peintre. Il fut admis dans la corporation des peintres le 14 avril 1620[1].

Disciple de Jacques Franquart, de Sany peignit plusieurs tableaux, dont un pour l’hospice Saint Laurent de Bruxelles pour lequel il perçut 40 florins du Rhin en 1627-1628[2], et un autre représentant une Descente de croix pour l’Hospice du Calvaire, pour lequel il reçut 12 florins du Rhin le 28 juillet 1648[3].Ces deux toiles ont aujourd’hui disparu. Une troisième toile, conservée de nos jours au Musée de la Maison du Roi à la Grand'Place de Bruxelles, est communément appelée «Glorification du Carillon et du Sénat de Bruxelles » Théodore fut encore soutenu dans sa candidature d’ « homme de Conseil » de la ville de Bruxelles par Marie de Médicis, Reine de France en exil, dont les Archives Générales du Royaume conservent encore la lettre qu’elle adressa le 01/08/1624 à l’Echevin Charles de Locquenghien.

Il est quelquefois cité « Thiery ». Il avait épousé en premières noces à Bruxelles (paroisse Ste Gudule) le 06/12/1624 Anna ‘s Navels, dont il n’eut pas d’enfants. En secondes noces, il épousa à Bruxelles (paroisse La Chapelle) le 25/05/1628 Marie du Bois, fille d’Artus du Bois et de Susanna Soeters.

Du second lit viennent:

a.- Theodora Perpetua de SAIGNY, baptisée à Bruxelles (paroisse la Chapelle) le 22/03/1629.

b.- Margareta Augustina de SCHIGNY, baptisée à Bruxelles (paroisse Sainte Gudule) le 07/03/1633.

c.- un enfant mort-né, baptisé à Bruxelles (paroisse Sainte Gudule) le 03/04/1635;

d.- Michael de SAINNY, baptisé à Bruxelles (paroisse Ste Gudule) le 23/02/1637, décédé à Hal le 10/05/1678, qui lui succéda comme carillonneur à Bruxelles puis à Hal;

Œuvre musicale[modifier | modifier le code]

  • Le recueil d'hymnes et chansons arrangés par Théodore de Sany pour le carillon de Bruxelles en 1648. Le recueil fut fréquemment republié : dernière édition en 1990.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. AGR Belgique, Métiers et Serments de Brabant n° 18; Noms des maîtres et apprentis admis au métier de 1599 à 1706, page 91
  2. Musée du CPAS de Bruxelles-Archives des anciens établissements de secours bruxellois – Hospice de St Laurent- ref. n° H.1541 – Compte de 1627-1628. «Item, aen Theodorus SANI, schilder, voer de schilderye staende op de voers(creven) autaer van Sinte Rochus, XL rsg»
  3. Musée du CPAS de Bruxelles-Archives des anciens établissements de secours bruxellois – Hospice du Calvaire- ref. n° H973- Compte de 1647-1649. «Item, den 28 julii 1648, betaelt aen Theodorus de Sany de somme van twelff rinsguldens eens, voor geschildert te hebben een schilderye van de cruysinghe Christi presenterende den berch van Calvarien, diewelcke ghestelt is in den muer voor ter straeten van het voorschreven goidtshuys»