Téllos Ágras

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Tellos Agras)
Téllos Ágras
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Gargaliáni (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 27 ans)
Karydiá (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
MilitaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Grade militaire
Conflit
Téllos Ágras, au milieu, avec deux autres capitaines, Nikifóros (Ioánnis Deméstichas (en)) à gauche et Kálas (Konstantínos Sárros) à droite, au lac de Giannitsá, en 1906

Téllos Ágras (en grec moderne : Τέλλος Άγρας), de son vrai nom Sarantélos (Tellos[1]) Agapinós (Σαραντέλος (Τέλλος) Αγαπηνός), né en 1880 et mort le , est le nom de guerre d'un officier grec de l'Armée hellénique, combattant irrégulier en Macédoine (1904-1907).

Biographie[modifier | modifier le code]

Téllos Ágras est né à Gargaliáni (en), dans une famille originaire de la région de Messénie dont plusieurs membres avaient participé à la Guerre d'indépendance grecque.

En 1897, il entre à l'Académie Militaire Hellénique et en 1901 il est nommé sous-lieutenant de l'Armée Hellénique. En 1904, il rejoint le Comité Macédonien, un des groupes nationalistes partisans de la Grande Idée (l'unification des Grecs partagés entre plusieurs états) après la mort du chef insurgé Pávlos Melás tué par les gendarmes ottomans en Macédoine, alors partie de l'Empire ottoman. En , avec un petit groupe de 14 hommes, il établit un foyer de guérilla dans la région du lac de Giannitsá dans la province de Pella. Il combat à la fois les Ottomans et l'Organisation révolutionnaire intérieure macédonienne (ORIM, VMRO), mouvement indépendantiste macédo-slave soutenu par la principauté de Bulgarie, en raison des revendications opposées des Grecs et des Bulgares sur cette région. Le , il conclut un accord avec le capitaine Zlatan, chef d'un groupe bulgare. Mais Zlatan rompt cet accord et Téllos Ágras est capturé et pendu par les Bulgares le .

Fiction[modifier | modifier le code]

Téllos Ágras apparaît dans le roman historique Tα Mυστικά του Βάλτου (Les Secrets du Marais) de Penelope Delta (1937).

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Diminutif de Sarantélos ou Sarántos

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]