Taraud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les techniques, les sciences appliquées ou la technologie
Cet article est une ébauche concernant les techniques, les sciences appliquées ou la technologie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le taraud est un outil destiné à réaliser un taraudage, c'est-à-dire un filetage à l'intérieur d'un tube initialement lisse. Lorsqu'on souhaite réaliser un filetage à l'extérieur d'un tube, on parle de filetage externe réalisée avec une Filière (outil) et on obtient une tige filetée.

Une autre technique est l'utilisation d'un outil à fileter intérieur sur un tour. Cette technique est plus adaptée aux taraudages de grands diamètres.

Tarauds

Aspect d'un taraud[modifier | modifier le code]

Le taraud est composé de trois zones :

  • La zone entrée,
  • La partie guidage (ou guide),
  • La queue généralement cylindrique, se termine par un "carré d'entraînement".

Types de tarauds[modifier | modifier le code]

Tarauds à main[modifier | modifier le code]

Pour le taraudage manuel, on utilise un tourne-à-gauche (ou une morille). Généralement, le taraudage à la main s'effectue en trois passes successives à l'aide d'un jeu de trois tarauds spécialisés appelés : ébaucheur, intermédiaire et finisseur.

Tarauds machine[modifier | modifier le code]

Les tarauds machine ont la particularité de tarauder en une seule passe. Pour les petits diamètres et faibles profondeurs de taraudage, ils peuvent être utilisés à la main avec un tourne-à-gauche.

Voir aussi[modifier | modifier le code]